Une méthodologie unifiée pour la construction de systèmes de qualité dans le domaine des TIC

Pierre-Michel Riccio
1999 Communication et organisation  
Référence électronique Pierre-Michel Riccio, « Une méthodologie unifiée pour la construction de systèmes de qualité dans le domaine des TIC », Communication et organisation [En ligne], 15 | 1999, mis en ligne le 05 février 2013, consulté le 29 septembre 2016. URL : http://communicationorganisation.revues.org/2188 ; DOI : 10.4000/communicationorganisation.2188 Ce document a été généré automatiquement le 29 septembre 2016. © Presses universitaires de Bordeaux Une méthodologie unifiée pour la
more » ... ruction de systèmes de qualité dans le domaine des TIC Pierre-Michel Riccio Une méthodologie unifiée pour la construction de systèmes de qualité dans le ... Communication et organisation, 15 | 2012 1 5 11 Pour aborder le problème sous cet angle, il est intéressant de choisir un point de vue communicationnel en prenant appui sur le paradigme compréhensif des sciences humaines et sociales. C'est-à-dire en étudiant, dans une entreprise ou une organisation, l'ensemble des communications des acteurs impliqués dans la construction d'un système dans le domaine des TIC pour comprendre le sens de leurs actions et chercher à anticiper les usages. 12 Pour ce faire, nous avons choisi d'utiliser la théorie des processus de communication et le modèle situationnel issu de cette théorie [Mucchielli 98a]. Ils permettent, dans une approche systémique et constructiviste, de faire émerger le sens qui accompagne toute communication généralisée. 13 Avec cette démarche, nous obtenons des résultats particulièrement intéressants pour analyser l'introduction [Mucchielli 98b] ou la création [Riccio 97] de services ou d'applications dans le domaine des TIC. Toutefois le formalisme utilisé est essentiellement textuel. Il contribue à produire des études assez denses qui sont difficiles à lire pour les acteurs externes. 14 Pour faciliter la construction de systèmes de qualité dans le domaine des TIC nous proposons d'utiliser aujourd'hui en complément de la théorie des processus et du modèle Une méthodologie unifiée pour la construction de systèmes de qualité dans le ... Communication et organisation, 15 | 2012 présenterons ensuite une vue synthétique du langage de modélisation UML. Enfin, pour terminer nous proposerons une méthodologie unifiée pour la construction de systèmes de qualité dans le domaine des TIC. Les processus de la communication 16 L'objet de la « Théorie des processus de la communication » [Mucchielli 98a] est de faire émerger, dans une approche systémique et constructiviste, le sens qui accompagne toute communication généralisée. Le modèle situationnel pour l'analyse des communications, issu de cette théorie, constitue un véritable guide opératoire systémique. 17 Les processus de la communication ont été mis en évidence par Alex Mucchielli à partir de 1995 [Mucchielli 95]. Ils forment sept contextes utilisés par les acteurs dans l'échange. La contextualisation spatiale 18 Le lieu de réunion, l'aménagement de la salle, la position des individus autour de la table, la distance entre les personnes, les moyens techniques, sont des composantes qui, évoquées ou manipulées par les acteurs d'une situation, influencent le sens des communications. 19 Il est réducteur de considérer que ces différentes composantes forment un cadre figé, une « mise en scène » statique. Le contexte spatial évolue en permanence pendant une rencontre. Il forme un contexte subjectif dynamique qui s'impose aux différents acteurs. La contextualisation physique ou sensorielle 20 L'acteur communique par et à travers l'ensemble de ses organes sensoriels : parole, mais aussi vue, ouïe, odorat, ou toucher. Dans toute action de communication, il est immergé dans un univers physique et sensoriel qui contribue au sens de l'échange. 21 Des impacts sensoriels multiples (visuels, sonores, olfactifs, tactiles) en combinaison avec un contexte spatial organisé et des acteurs prédisposés, peuvent transformer les modalités de perception et la signification des communications [Hotier 97]. La contextualisation temporelle 22 Toute communication généralisée s'inscrit dans un contexte historique et dynamique. Pour faire émerger le sens d'une communication il est nécessaire de la positionner dans son contexte temporel. La modification de ce contexte peut en changer le sens, de façon partielle ou complète. 23 Sur le plan historique, la communication vient toujours se positionner dans le cadre de ce qui a déjà été communiqué. Sur le plan dynamique, elle est caractérisée par exemple par un rythme, régulier ou en rupture, et par des appels au temps, explicites ou implicites. Une méthodologie unifiée pour la construction de systèmes de qualité dans le ... Communication et organisation, 15 | 2012 113 Pour analyser la situation, nous proposons d'utiliser le modèle situationnel issu de la théorie des processus de la communication (cf. § 1H). 114 Le chercheur parcours l'ensemble des informations recueillies. Il choisit, dans une démarche d'analyse systémique, parmi les processus de la communication qui sont interdépendants, le processus « émergent » (en fonction de sa sensibilité théorique). Il analyse la situation à l'aide de ce processus (en s'appuyant naturellement sur les phénomènes intéressants identifiés) et complète l'étude à l'aide des autres processus de la communication mis en oeuvre dans la situation. Le sens, résultat d'un processus complexe, surgit alors progressivement de la mise en relation des acteurs en situation dans les différents contextes.
doi:10.4000/communicationorganisation.2188 fatcat:v3ns657qjzfdfiwcupmkccqeki