Alioune Diop, l'un des pères de la civilité démocratique mondiale

2009 Gradhiva  
doi:10.4000/gradhiva.1574 fatcat:qrvla57hvff2boqjdgtla2gcyq