Transplantation d'organes et comparaisons interpersonnelles

Cléa Sambuc
2011 Journal de gestion et d économie médicales  
Institution de rattachement GREQAM 15-17 allée Claude Forbin 13627 Aix en Provence Résumé : L'objectif de cet article est de réexaminer les apports et les limites des QALYs dans le domaine particulier de la greffe d'organes pratiquée à partir de greffons prélevés sur des personnes vivantes. D'inspiration utilitariste, les QALYs constituent un critère d'efficience communément utilisé dans les évaluations économiques réalisées dans le domaine de la santé. Ce critère semble, de prime abord,
more » ... prime abord, pouvoir faciliter la prise de décision dans le cadre des prélèvements d'organes. Néanmoins, plusieurs arguments suggèrent que les limites des QALYs sont exacerbées dans le cadre des transplantations d'organes. C'est notamment le cas pour le recueil de l'information nécessaire à leur calcul, et pour la faible capacité de ce critère à représenter les préférences sociales. De ce fait, les règles de prélèvements, comme celles de la répartition des organes, ne peuvent pas être élaborées au regard des seuls QALYs et doivent reposer en pratique sur un panel de critères. Abstract : This article aims at revising the contributions and the limits of QALYs in the domain of organs transplants with living donors. The QALYs are fully in the spirit of utilitarianism and is the most popular criterion of efficiency when evaluating health policies. Whereas they make easier the medical decision making, we argue that QALYs do not constitute an appropriated tool when applied to organs transplants. Specifically, the information needed for their calculation is rather important. Moreover, QALYs do not properly represent social preferences. Therefore, the rules of removing organs and for organs distribution may not be uniquely determined by this criterion and have to be regarded within a multi-criteria framework.
doi:10.3917/jgem.113.0092 fatcat:fm32u4whtngebnoj6z6jddkgdm