De la présence de nos amis les chiens en psychothérapie

Francesco Bruni
2012 Cahiers Critiques de Therapie Familiale et de Pratiques de Reseaux  
La reproduction ou représentation de cet article, notamment par photocopie, n'est autorisée que dans les limites des conditions générales d'utilisation du site ou, le cas échéant, des conditions générales de la licence souscrite par votre établissement. Toute autre reproduction ou représentation, en tout ou partie, sous quelque forme et de quelque manière que ce soit, est interdite sauf accord préalable et écrit de l'éditeur, en dehors des cas prévus par la législation en vigueur en France. Il
more » ... ueur en France. Il est précisé que son stockage dans une base de données est également interdit. Résumé La relation avec les chiens, compagnons de nos vies, est examinée dans le contexte de notre quotidien ainsi que dans celui de la psychothérapie. Cet article s'appuie sur les recherches menées en éthologie, la théorie de l'attachement et les analyses des processus communicationnels et relationnels. La contribution du chien à la psychothérapie est évaluée à l'aide de méthodes analogiques, de l'intégration des processus primaires et secondaires et de la fonction « comme si... » associée au jeu. Des vignettes cliniques illustreront le rôle du chien en tant qu'« objet thérapeutique » ou « objet flottant ». En effet, les chiens nous sensibilisent au langage analogique, mobilisent les émotions et suscitent des activités, des « jeux » et des procédures qui sont des métaphores des relations capables de favoriser le changement en psychothérapie. Abstract: Dogs: Our friends in everyday life and in psychotherapeutic setting Our relationship with dogs in daily life and in psychotherapy is examined starting from the statement « dogs are our friends ». Psychological research on nonhuman environment, attachment theory, studies on communication and relation are considered. In order to analyze dogs' contribution to psychotherapy, analogical methods, primary and secondary processes integration and « as if » function in it's connection with play are illustrated. Clinic vignettes emphasize the role of dog as « therapeutic object ». Dogs introduce us to analogical language, mobilize emotions, promote activities, « plays » and processes as metaphors of relations which contribute to psychotherapeutic change.
doi:10.3917/ctf.048.0093 fatcat:ewms34nidjdodcav5w56eawpr4