Nimrud and its Remains

José Blázqtjez
1947 A. J. Wace, ABSA   unpublished
Nous nous proposons dans le présent travail., où nous analy-sons quelques-uns des meilleurs ivoires minoens et mycéniens, d'étudier les influences qu'a exercées sur eux l'art cananéen et vice versa, ce qui constitue un chapitre des relations de tout genre que l'Egée entretint avec la côte syrienne durant la seconde moitié du deuxième millénaire av. J. C. 1 Ainsi que nous le savons tous, les Minoens, de même que les Mycéniens, utilisèrent un grand nombre d'objets de parure faits en ivoire, que
more » ... on trou-ve fréquemment dans les fouilles et qui sont mentionnés dans les tablettes mycéniennes. La plus importante, sans doute, est, concernant ce sujet, la tablette PY Va 482 étudiée par M. Ventris-J. Chadwick 2 et par P. Chantraine 3 provenant de Pylos, qui est un inventaire d'ivoire brut ou en différentes étapes d'élabora-1 W. Gulican,
fatcat:r6k25g3tjjg4rfed6sr4kvgmou