Evidence of change in the sea of okhotsk: Implications for the north pacific

Katherine L. Hill, Andrew J. Weaver, Howard J. Freeland, Alexander Bychkov
2003 ATMOSPHERE-OCEAN  
Russian data from five cruises during the period 1949 to 1952 are compared with observations taken during the World Ocean Circulation Experiment (WOCE) P1W in 1993 to examine changes which may have occurred in the Sea of Okhotsk during the latter half of the last century. A basin-wide warming (0.1°-0.3°C) and freshening (0.05-0.1 psu) of the Sea of Okhotsk was found to have occurred over the latter part of the 20 th century. Since the Sea of Okhotsk is thought to be the major source for North
more » ... source for North Pacific Intermediate Water (NPIW), calculations were made to determine whether or not these changes in the Sea of Okhotsk water properties were consistent with evidence of large-scale freshening of intermediate waters in the North Pacific. From several Okhotsk-to-Pacific salt flux calculations, we conclude that the Sea of Okhotsk was capable of causing the freshening noted in the NPIW over the past half century under certain assumed outflow conditions. RÉSUMÉ (Traduit par la rédaction) Des données russes recueillies lors de cinq croisières qui ont eu lieu entre 1949 et 1952 et des observations recueillies dans le cadre de l'Expérience sur la circulation océanique mondiale (WOCE) P1W en 1993 ont été comparées en vue de reconnaître les changements qui seraient survenus dans la mer d'Okhotsk au cours de la deuxième moitié du XX e siècle. Nous avons constaté qu'au cours de la dernière partie du XX e siècle, il s'est produit à l'échelle du bassin un réchauffement (0,1-0,3 °C) et une dessalure (0,05-0,1 psu) de la mer d'Okhotsk. Puisque la mer d'Okhotsk est vraisemblablement la source principale des eaux intermédiaires du Pacifique Nord, des calculs ont été faits pour déterminer si ces changements survenus dans les propriétés des eaux de la mer d'Okhotsk étaient en accord avec les indications d'une dessalure générale des eaux intermédiaires du Pacifique Nord. En se basant sur plusieurs calculs du flux salin entre la mer d'Okhotsk et l'océan Pacifique, nous pouvons conclure que la mer d'Okhotsk aurait pu causer la dessalure des eaux intermédiaires du Pacifique Nord constatée au cours des cinquante dernières années, moyennant certaines conditions présumées de débit sortant.
doi:10.3137/ao.410104 fatcat:gtfv2hxmwffgvhmgrdxfjnre7q