Gustave de Molinari à Panama et la Théorie de l'évolution

Fred CÉLIMÉNE, André Legris
2007 Revue d'Économie Régionale & Urbaine  
Distribution électronique Cairn.info pour Armand Colin. © Armand Colin. Tous droits réservés pour tous pays. La reproduction ou représentation de cet article, notamment par photocopie, n'est autorisée que dans les limites des conditions générales d'utilisation du site ou, le cas échéant, des conditions générales de la licence souscrite par votre établissement. Toute autre reproduction ou représentation, en tout ou partie, sous quelque forme et de quelque manière que ce soit, est interdite sauf
more » ... ccord préalable et écrit de l'éditeur, en dehors des cas prévus par la législation en vigueur en France. Il est précisé que son stockage dans une base de données est également interdit. Powered by TCPDF (www.tcpdf.org) Document téléchargé depuis www.cairn.info ---207.241.237.221 -22/04/2016 15h02. © Armand Colin Document téléchargé depuis www.cairn.info ---207.241.237.221 -22/04/2016 15h02. © Armand Colin Document téléchargé depuis www.cairn.info ---207.241.237.221 -22/04/2016 15h02. © Armand Colin Document téléchargé depuis www.cairn.info ---207.241.237.221 -22/04/2016 15h02. © Armand Colin Résumé Lorsqu'il publie la Théorie de l'évolution en 1908, Gustave DE MOLINARI est connu comme un des plus notoires représentants de la Société d'économie politique et comme rédacteur en chef du Journal des économistes, la tribune des économistes libéraux. En conformité avec la méthode de la tradition libérale française, Gustave DE MOLINARI est convaincu que la compréhension des phénomènes sociaux exige d'abord l'observation. L'observation savante des activités humaines fait la part belle aux expériences en matière de géographie humaine, condensées dans des notes accumulées au cours de ses nombreux voyages et déplacements. MOLINARI s'est régulièrement intéressé à l'évolution des organisations sociales et à leur localisation spatiale, comme en témoignent la plupart de ses écrits. Par exemple, lors de son voyage à Panama, il analyse la question du développement des petites économies, contraintes par leur passé colonial et la nature de leurs relations commerciales. Dans ce contexte, il souligne comment le percement du canal va radicalement transformer non seulement l'économie de l'espace caraïbe, mais aussi la nature du commerce mondial. L'article s'organise selon la structure suivante : après avoir rappelé quelques éléments biographiques, nous montrons comment la théorie de l'évolution selon Gustave DE MOLINARI s'insère dans une conception théorique nourrie par les apports d'économistes classiques comme Adam SMITH et Jean-Baptiste SAY. Dans une seconde section, nous exposons comment MOLINARI analyse la thématique de la transformation sociale pour fonder sur des bases historiques et spatiales, ses convictions en matière de lois économiques. Enfin, dans la dernière section, nous replaçons le travail de notre auteur dans le contexte théorique dans la seconde moitié du dix-neuvième siècle, contexte où émergent des arguments évolutionnistes dans le domaine des sciences sociales, suite à l'intérêt provoqué par les travaux de Charles DARWIN. Summary When Theory of Evolution was published in 1908, Gustave DE MOLINARI was a notorious member of the Société d'économie politique and the editorial director for the Journal des économistes, leading periodical of the liberal economists. In line with the French liberal tradition, Gustave DE MOLINARI is convinced that the understanding of the social phenomena initially requires observation. His erudite observation of the human activities through the working knowledge of human geography is summarized in notes accumulated during his many journeys. Gustave DE MOLINARI was regularly interested in the evolution of the social organizations and their space localization. For example, in his travel À Panama, he analyzes the idea of the development of small economies affected by their colonial past and the nature of their foreign trade. In that context, he stresses how the building of the Panama Canal was to radically transform not only the economy of Caribbean area, but also the nature of the world trade. The article follows the structure hereafter : biographical elements, the theory of evolution according to Gustave DE MOLINARI as part of a theoretical design nourished by the classical contributions of economists like Adam SMITH and Jean-Baptiste SAY . Section 2, Gustave DE MOLINARI's analysis of a transforming small economy such as colonial West Indies. Last section, the work of our author in the theoretical context of the second half of the nineteenth century, when evolutionary arguments are emerging in the field of social sciences following Charles DARWIN's thesis.
doi:10.3917/reru.071.0013 fatcat:gs4xv3cnqzeslc4qao7vsu6gzq