LE THÉME DU VOYAGE DANS LA LITTÉRATURE FRANÇAISE DES LUMIÈRES THE THEME OF TRAVEL IN THE ENLIGHTENMENT FRENCH LITERATURE EL TEMA DEL VIAJE EN LA LITERATURA FRANCESA DE LA ILUSTRACIÓN

Alexandrina Mustăłea
unpublished
Le thème du voyage représente un cadre généreux de manifestation littéraire de la pensée des Lumières. Si voyage il y a tant chez Montesquieu, que chez Voltaire et Diderot, il n'est pas un but en soi, mais un prétexte pour des développements critiques, philosophiques et/ou ludiques. Aussi Montesquieu use-t-il, dans ses Lettres Persanes, tantôt de l'ironie, tantôt d'un ton sérieux pour exposer ses opinions et ses interrogations sur l'existence de l'individu et de la société. Voltaire édifie par
more » ... oltaire édifie par Candide ou l'Optimisme un monde artificiel, à la limite du vraisemblable, où l'accumulation des mésaventures sert à la déconstruction ironique et parodique de l'univers de croyance de ses héros et, implicitement, de tout un système philosophique. Diderot, lui, il s'emploie à construire, dans Jacques le Fataliste et son Maître, par la traversée des textes du monde, non seulement un texte à visée philosophique, mais également un métatexte comprenant une théorie et une critique du roman, ainsi que la poétique et la poïétique de son propre roman. Abstract The theme of travel represents a generous framework for the literary expression of the system of thinking associated with the Enlightenment. In Montesquieu's works, and in Voltaire's and Diderot's as well, the theme of travel does not constitute an end in itself, but rather a pretext for critical, philosophical and/or ludic developments. Thus, in his Lettres Persanes, Montesquieu resorts both to irony and to a serious tone in order to express his views and interrogations on the existence of the individual and of society. In Candide ou l'Optimisme Voltaire builds an artificial world, lying at the border of the plausible, in which the accumulation of misfortunes contributes to the ironic and parodic deconstruction of his heroes' universe of faith, and hence of an entire philosophical system. As far as Diderot is concerned, in Jacques le Fataliste et son Maître he constructs not only a text with 1 alexandrinamustatea@yahoo.com, Faculté des Lettres, Université de Piteşti, Roumnanie
fatcat:do3xlryplzcq7lkiwtaidgpcui