Écrire « comme sur un socle carbonisé de maçonnerie1 » : Raoul Schrott et l'expérience archéologique

Sylvie Grimm-Hamen
2012 Revue germanique internationale  
Référence électronique Sylvie Grimm-Hamen, « Écrire « comme sur un socle carbonisé de maçonnerie » : Raoul Schrott et l'expérience archéologique », Revue germanique internationale [En ligne], 16 | 2012, mis en ligne le 15 novembre 2015, consulté le 30 septembre 2016. URL : http://rgi.revues.org/1347 ; DOI : 10.4000/ rgi.1347 Ce document est un fac-similé de l'édition imprimée. Tous droits réservés Écrire « comme sur un socle carbonisé de maçonnerie 1 » : Raoul Schrott et l'expérience
more » ... périence archéologique Sylvie Grimm-Hamen Raoul Schrott se fait connaître pour la première fois auprès d'un large public en 2008 comme un écrivain amateur d'archéologie qui, sans craindre de prendre à contre-pied une époque acquise à l'hyperspécialisation des connaissances, s'était mis en quête de la véritable « patrie d'Homère 2 ». Le défi semblait convenir à cet auteur éclectique qui construit ostensiblement une oeuvre portée par la figure du poète érudit, « curieux », comme il le dit lui-même, d'autres savoirs, d'autres langues, d'autres univers, toujours prêt à se porter ailleurs et à se frotter à des réalités moins familières 3 . Dans le monde littéraire, il avait déjà fait parler de lui pour sa pratique d'une « archéo-fiction » visant à creuser les grands monuments de la littérature, afin d'en exhumer des aspects oubliés ou d'en réévaluer l'importance dans le paysage littéraire, comme en témoignaient ses transpositions commentées de l'épopée de
doi:10.4000/rgi.1347 fatcat:v6dzhyawufhefbz5qdz22dlr2y