La motivation du verbe tchèque

Samuel Bidaud
2017 Studies About Languages  
Docteur en Sciences du langage, odborný asistent, Département de langues et littératures romanes, Université Palacký d'Olomouc, République tchèque. http://dx.doi.org/10.5755/j01.sal.0.31.17894 1 Je remercie L'udmila Lacková et Jaromír Kadlec pour l'aide qu'ils m'ont apportée durant la rédaction de cet article.
doi:10.5755/j01.sal.0.31.17894 fatcat:y6atnzepujdm7cw2vciuhq4e44