Vous parler de sculpture..

A. RATTIER
1991 Revue Forestière Française  
est évoquer avant tout la compagne chère et fidèle qui s'est installée dans ma vie depuis longtemps déjà et que j'aimerais garder auprès de moi jusqu'au bout de ma route. Elle est sensible, libre, exigeante et passionnée . Elle est pensée, elle est langage, elle est regard. Dans cet espace d'ombre et de lumière auquel nous appartenons ensemble, elle suscite mes étonnements, mes interrogations, d'imprécises images au-delà de mes souvenirs perdus. Elle guide mon humble tentative de donner à la
more » ... e de donner à la matière la forme de mon émotion . Une émotion que j'ai découverte dans la forêt, l'arbre et le bois que je travaille : • la forêt immobile et mouvante qui inquiète et rassure, • l'arbre, ce trait d'union entre la terre et le ciel, • le bois, sa substance et sa chair et qui est aussi le feu et la matière. REGARDS ou PASSÉ ANTÉRIEUR Noyer 521 Rev . For. Fr.
doi:10.4267/2042/26238 fatcat:recqumhtjjh4nlcqarugfqutua