Health Misinformation and the Power of Narrative Messaging in the Public Sphere

Timothy Caulfield, Alessandro R Marcon, Blake Murdoch, Jasmine M Brown, Sarah Tinker Perrault, Jonathan Jarry, Jeremy Snyder, Samantha J Anthony, Stephanie Brooks, Zubin Master, Christen Rachul, Ubaka Ogbogu (+3 others)
2019 Canadian Journal of Bioethics  
Ce document est protégé par la loi sur le droit d'auteur. L'utilisation des services d'Érudit (y compris la reproduction) est assujettie à sa politique d'utilisation que vous pouvez consulter en ligne. https://apropos.erudit.org/fr/usagers/politique-dutilisation/ Cet article est diffusé et préservé par Érudit. Érudit est un consortium interuniversitaire sans but lucratif composé de lRésumé de l'article De nombreuses pressions sociales, économiques et académiques peuvent avoir un impact négatif
more » ... ur les représentations de la recherche biomédicale. Nous passons en revue plusieurs des éléments qui jouent un rôle de plus en plus pernicieux dans l'interprétation, le partage et l'utilisation de l'information sur la santé et les sciences; ce qui nous mène à nous intéresser au rôle du récit. Par conséquent, nous explorons comment les aspects narratifs sont utilisés dans divers contextes sociaux et environnements de communication, puis présentons des réponses novatrices susceptibles de contribuer à contrer les tendances négatives. Comme les méthodes de communication traditionnelles ont échoué à bien des égards auprès du public, des changements d'approche s'imposent, dont l'utilisation novatrice des récits. Résumé Abstract De nombreuses pressions sociales, économiques et académiques peuvent avoir un impact négatif sur les représentations de la recherche biomédicale. Nous passons en revue plusieurs des éléments qui jouent un rôle de plus en plus pernicieux dans l'interprétation, le partage et l'utilisation de l'information sur la santé et les sciences; ce qui nous mène à nous intéresser au rôle du récit. Par conséquent, nous explorons comment les aspects narratifs sont utilisés dans divers contextes sociaux et environnements de communication, puis présentons des réponses novatrices susceptibles de contribuer à contrer les tendances négatives. Comme les méthodes de communication traditionnelles ont échoué à bien des égards auprès du public, des changements d'approche s'imposent, dont l'utilisation novatrice des récits. Numerous social, economic, and academic pressures can have a negative impact on representations of biomedical research. We review several of the forces playing an increasingly pernicious role in how health and science information is interpreted, shared, and used, drawing discussions towards the role of narrative. In turn, we explore how aspects of narrative are used in different social contexts and communication environments, and present creative responses that may help counter the negative trends. As traditional methods of communication have in many ways failed the public, changes in approach are required, including the creative use of narratives.
doi:10.7202/1060911ar fatcat:tjt43d77cng3rowxfs5463htui