Pourquoi jouer ?

Natacha Kukucka-Bizos
2002 Spirale  
Distribution électronique Cairn.info pour ERES. © ERES. Tous droits réservés pour tous pays. La reproduction ou représentation de cet article, notamment par photocopie, n'est autorisée que dans les limites des conditions générales d'utilisation du site ou, le cas échéant, des conditions générales de la licence souscrite par votre établissement. Toute autre reproduction ou représentation, en tout ou partie, sous quelque forme et de quelque manière que ce soit, est interdite sauf accord préalable
more » ... uf accord préalable et écrit de l'éditeur, en dehors des cas prévus par la législation en vigueur en France. Il est précisé que son stockage dans une base de données est également interdit. Powered by TCPDF (www.tcpdf.org) © ERES | Téléchargé le 15/12/2020 sur www.cairn.info (IP: 207.241.231.83) © ERES | Téléchargé le 15/12/2020 sur www.cairn.info (IP: 207.241.231.83) Natacha Kukucka-Bizos Pourquoi jouer ? Description d'une séquence de jeu en crèche collective (temps : 7 mn) Leïla, 11 mois et demi. Dans une atmosphère paisible, Leïla, assise, joue avec une sorte de pipette en plastique, longue de vingt centimètres environ. Elle tient cette pipette avec ses deux mains et porte l'extrémité dans sa bouche. Celle-ci s'ouvre largement et enserre complètement l'embout de la pipette. Elle émet un premier son dans la pipette, un deuxième, puis la retire de sa bouche. Elle lâche cette pipette et part, à quatre pattes, à la recherche du bouchon qui ferme la pipette. Elle est à l'aise dans son corps, utilisant ses mains, ses genoux, ses pieds nus pour se déplacer. Trouvant le bouchon, elle s'en saisit de sa main gauche, le porte à sa bouche en le mordillant, jette un coup d'oeil au cameraman (bien connu d'elle), tape le bouchon contre le sol, le frotte par terre et rejoint, à quatre pattes, la pipette. De nouveau, elle est assise : de sa main droite, elle tente de rapprocher le bouchon et l'extrémité de la pipette tenue par sa main gauche. Elle nous donne l'impression de vouloir les « acco-Natacha Kukucka-Bizos, psychologue, psychanalyste.
doi:10.3917/spi.024.0150 fatcat:3ai2wbuea5hbnl4jacvsuitbu4