Église du Christ et Église catholique

Jean-François Chiron
2008 Recherches de Science Religieuse  
Distribution électronique Cairn.info pour Centre Sèvres. © Centre Sèvres. Tous droits réservés pour tous pays. La reproduction ou représentation de cet article, notamment par photocopie, n'est autorisée que dans les limites des conditions générales d'utilisation du site ou, le cas échéant, des conditions générales de la licence souscrite par votre établissement. Toute autre reproduction ou représentation, en tout ou partie, sous quelque forme et de quelque manière que ce soit, est interdite
more » ... , est interdite sauf accord préalable et écrit de l'éditeur, en dehors des cas prévus par la législation en vigueur en France. Il est précisé que son stockage dans une base de données est également interdit. | pages 65 à 79 Pour citer cet article : -Chiron J.-F., Église du Christ et Église catholique. Note sur les Réponses à des questions concernant certains aspects de la doctrine de l'Église, Recherches de science religieuse 2008/1, Tome 96, p. 65-79. Distribution électronique Cairn pour Centre Sèvres. © Centre Sèvres. Tous droits réservés pour tous pays. La reproduction ou représentation de cet article, notamment par photocopie, n'est autorisée que dans les limites des conditions générales d'utilisation du site ou, le cas échéant, des conditions générales de la licence souscrite par votre établissement. Toute autre reproduction ou représentation, en tout ou partie, sous quelque forme et de quelque manière que ce soit, est interdite sauf accord préalable et écrit de l'éditeur, en dehors des cas prévus par la législation en vigueur en France. Il est précisé que son stockage dans une base de données est également interdit. 1. Réponses à des questions concernant certains aspects de la doctrine de l'Église, DC n° 2385 (5 et 19 août 2007), p. 717-720 (ici abrégé en Réponses) ; suivi de « Le vrai visage et la nature de l'Église du Christ », commentaire de la même Congrégation, ibid. p. 720-724. RSR 96/1 (2008) 65-79 2. BeNoît xvi, « Discours à la Curie romaine (22 décembre 2005) », DC n° 2350 (15 janvier 2006), p. 59-62. Le pape oppose « herméneutique de la discontinuité et de la rupture » et « herméneutique de la réforme ». 3. Discours cité, p. 61. 4. Voir P. CiPriaNi, Defectus ordinis. La sacramentalità dell'ordine nelle chiese della Riforma, Naples, 2001, qui montre que c'est depuis 1970, avec M. Thurian, qu'on propose dans le contexte oecuménique que defectus soit traduit par « manque » et non « absence ». Voir ainsi le texte sur le ministère dans l'Église (accord catholique romain-luthérien) de 1981, n° 75-77 (dans Growth in Agreement, H. Meyer et L. VisCher dir., New york/Genève, 1984, p. 271-272), ainsi que le cardinal W. KasPer (par ex. « Die apostolische Sukzession als ökumenisches Problem »,
doi:10.3917/rsr.081.0065 fatcat:ydsaue75zfbszbfj5uajk5ygt4