Prendre en compte le sens du métier, l'organisation et la productivité du travail, pour mieux accompagner les éleveurs

Chauvat, Servière, Cournut
2016 Innovations Agronomiques   unpublished
Le travail en élevage est à la fois un facteur de production économique, une succession de tâches et de chantiers à organiser ainsi qu'une activité qui construit son identité personnelle et professionnelle. Prendre en compte conjointement ces trois dimensions est nécessaire pour comprendre la complexité des situations de travail des éleveurs et contribuer à leur amélioration. Un guide d'entretien conçu par un groupe pluridisciplinaire (sociologues, économistes et zootechniciens) et de
more » ... ns) et de différents métiers (chercheurs, enseignants et conseillers), a servi l'analyse de 56 exploitations d'élevage françaises couvrant une large diversité d'orientation de production (sept filières sont représentées), de taille de collectifs de travail (de 1 à 42 travailleurs), de composition (associés, salariés, bénévoles...) et de bassin de production (six régions). L'approche compréhensive et multidisciplinaire met en évidence cinq profils d'éleveurs dont certains qui privilégient la qualité de vie dans des exploitations de dimensions raisonnables peuvent aussi assurer une viabilité économique satisfaisante. En Europe du Nord, l'analyse de 20 fermes de très grandes dimensions montre l'importance de la rationalisation des process, de l'externalisation des chantiers et du recours généralisé au salariat qui modifie fortement le métier des éleveurs. Dans chaque situation, le sens que donne l'éleveur à son métier et son projet de vie éclairent les choix technico-économiques et d'organisation du travail. La méthode et sa co-construction avec les conseillers, constituent une base concrète pour, "sur le terrain", susciter les demandes, offrir des services adaptés aux phases clés de l'exploitation et aussi inciter à des modifications de postures et à la création de dispositifs concertés d'accompagnement. Abstract: Taking into account the meaning, the organization and the productivity of work, to better advise farmers. Breeding work is both a factor of economic performance, a succession of tasks and projects to organize and activity that built a personal and professional identity. Taking into account all these three dimensions is necessary to understand the complexity of farmers work and to contribute to their improvement. A guide designed by a multidisciplinary group (sociology, economy, and animal science) and of different activities (researchers, teachers and advisors), was used to analyze 56 French farms covering a wide diversity of production (seven agricultural sectors were represented), size of groups of work (from 1 to 42 workers), composition (associates, employees, volunteers...) and production basin (six regions). Comprehensive and multidisciplinary approach highlighted five profiles of farmers with some who preferred the quality of life in farms of reasonable dimensions which can also ensure a satisfactory economic viability. In Northern Europe, survey of 19 large sized-farms showed the importance of streamlining the process, outsourcing projects and widespread use of wage-earning that strongly modifies the workload of farmers. In each situation, the sense given by the farmer to his job and his motivations illuminate techno-economic and work-organization choices. The method and its co-construction with field advisors, are a solid 'on the ground' basis to create requests, offer services S. Chauvat et al. 70 Innovations Agronomiques 49 (2016), 69-82 adapted to the key phases of the farm and also to change postures and to create cooperative support systems.
fatcat:wyokm5flsbg7viledb2afmsus4