Dynamique marchande et renouveau urbain à Oran. Médina J'dida et Choupot, deux quartiers du commerce transnational

Aines Boudinar, Saïd Belguidoum
2015 Les Cahiers d'EMAM  
Made in China. Commerce transnational et espaces urbains autour de la Méditerranée Dynamique marchande et renouveau urbain à Oran. Médina J'dida et Choupot, deux quartiers du commerce transnational Market dynamics and urban renewal in Oran. Medina J'dida and Choupot, two neighborhoods of transnational trade Aines Boudinar et Saïd Belguidoum Édition électronique Résumé. Oran, deuxième ville d'Algérie, vit au rythme des recompositions urbaines impulsées par des dynamiques marchandes d'un nouveau
more » ... andes d'un nouveau genre. Depuis le début des années 2000, le commerce transnational, tout en se déployant dans la ville, transforme profondément le paysage urbain. Médina J'dida et Choupot sont devenus les espaces emblématiques de ces mutations en cours. Il s'agit à travers cet article de montrer comment ces deux quartiers, l'un péricentral, déjà doté d'une ancienne tradition de commerce, et l'autre correspondant à l'un des anciens faubourgs discrets de la ville, dont la vocation résidentielle ne préparait en rien à cette spécialisation, ont été conquis par le commerce. Ce sont deux formes du commerce transnational qui sont à l'oeuvre dans ces deux quartiers urbains au statut différent et dont le patrimoine bâti connaît de profondes transformations. En interrogeant les processus qui ont permis la montée de ces places, nous proposons de mettre en relief l'importance de ces acteurs de la ville que sont devenus les entrepreneurs marchands en montrant comment les dynamiques commerciales ont pris de court les programmes urbains institutionnels. Mots-clés. Oran, Commerce transnational, Renouveau urbain, Dynamiques marchandes. Abstract. Oran, Algeria's second largest city, lives at the rhythm of urban reconstructions driven by a new kind of market's dynamics. Since the early 2000s, transnational trade affects the urban landscape while spreading in the city. Medina J'dida and Choupot became emblematic areas of these ongoing changes. This article will demonstrate how these two districts, one pericentral which has already a long tradition of trade and the other, located in the former discrete Oran's suburb which was not prepared for this specialization as it had mainly a residential vocation, will be conquered by commerce. Two forms of transnational trade are implemented in two urban neighborhoods with different status and which architectural heritage is undergoing profound transformations. By looking at the processes that led to the emergence of these market places, we propose to emphasize the importance of new Oran's actors, the merchants, showing how trade dynamics have caught unawares the institutional urban programs.
doi:10.4000/emam.1027 fatcat:fn74pvhxunh43e6wrtuxl4pq6u