DU RÉALISME AU POSTULAT REFERENTIEL

François Rastier
unpublished
Dans la science, les mots et le réel sont indépendants. Jack Goody (1979, p. 93) Quand la sémantique linguistique s'est formée, très tardivement, voici un peu plus d'un siècle, la signification, définie comme référence, relevait depuis Aristote de la logique, relayée ou contestée depuis peu par la psychologie. La conception référentielle de la signification reste encore débattue en sémantique vériconditionnelle et en sémantique cognitive. Dans sa formulation traditionnelle, le postulat
more » ... e postulat référentiel maintient la sémantique sous la rection de la logique et de la métaphysique : aussi, pour se constituer véritablement en discipline autonome et achever de définir son domaine propre d'objectivité, la sémantique doit-elle sans doute abandonner la problématique référentielle. Pour y parvenir, il faudra cependant expliquer la remarquable stabilité de cette problématique et rendre compte des évidences qui la soutiennent. Quand par exemple Pierre Jacob (1997) écrit la phrase : « Le sens du mot banane est une banane », ce propos, malgré sa rassurante simplicité, ouvre des abîmes de perplexité. Si les italiques désignent le signifiant banane, pourquoi l'expression en romain " une banane ", qui prétend en donner le sens, contiendrait-elle ce sens hors de tout contexte, sauf à le désigner par ostension ? Ce mot pourrait parfaitement avoir pour acception un petit sac oblong porté à la ceinture, ou une mèche enroulée sur le front et outrageusement gominée. Le sens de " banane " en romain au demeurant n'est pas moins problématique que celui de banane en italiques 1. La tautologie rassure, certes, car elle est vide de sens ; mais elle ne résout aucun problème. Or quand Jacob emploie le mot banane, sans italiques ni guillemets, il présuppose que ce mot n'est pas un mot, mais bel et bien un objet, c'est-à-dire qu'il est substitué à son référent comme si la thèse était démontrée du seul fait de sa formulation, ce qui rappelle bizarrement la pensée magique dans ses croyances évocatoires. Tour de passe-passe révélateur, la transsubtantiation subreptice du mot en chose concrétise peut-être à sa manière le programme de naturalisation dont se réclame Jacob. Saussure notait : « Si un objet pouvait, où que ce soit, être le terme sur lequel est fixé le signe, la linguistique cesserait immédiatement d'être ce qu'elle est, depuis (le sommet) jusqu'à (la base) » 2. En émancipant la linguistique de la tradition ontologique, 1 La décontextualisation va si loin que Jacob néglige le déterminant une dans une banane. En lui substituant la banane ou des bananes, l'évidence invoquée deviendrait problématique. 2 Critiquant le traitement philosophique du langage, Saussure écrit encore : « il est malheureux qu'on commence à y mêler comme un élément primordial des objets désignés, lesquels n'y forment aucun élément quelconque » et y voit une
fatcat:aa7fxoke45bgvnzreisncc3zxq