Ce que les parents transmettent..

Daniel Coum
2002 La lettre de l enfance et de l adolescence  
Distribution électronique Cairn.info pour ERES. © ERES. Tous droits réservés pour tous pays. La reproduction ou représentation de cet article, notamment par photocopie, n'est autorisée que dans les limites des conditions générales d'utilisation du site ou, le cas échéant, des conditions générales de la licence souscrite par votre établissement. Toute autre reproduction ou représentation, en tout ou partie, sous quelque forme et de quelque manière que ce soit, est interdite sauf accord préalable
more » ... uf accord préalable et écrit de l'éditeur, en dehors des cas prévus par la législation en vigueur en France. Il est précisé que son stockage dans une base de données est également interdit. Powered by TCPDF (www.tcpdf.org) © ERES | Téléchargé le 18/12/2020 sur www.cairn.info (IP: 207.241.231.83) © ERES | Téléchargé le 18/12/2020 sur www.cairn.info (IP: 207.241.231.83) À la recherche d'une cause... perdue Que « notre » jeunesse nous préoccupe est un moindre mal et s'il faut, pour que nous nous rappelions la responsabilité qui nous engage vis-à-vis d'elle, qu'elle nous dérange un peu, alors les perturbations qu'elle nous cause sont de bon aloi. Nous en dirons la même chose que du symptôme : il rappelle à notre bon souvenir que tout ne se joue pas, loin s'en faut, dans la conscience claire que nous développons de notre existence et de nos relations, n'en déplaise aux philosophes. En une autre scène se noue et se dénoue la trame de notre histoire et de nos désirs, qui vient, à la faveur de quelque lapsus, symptôme et autres actes manqués, se mêler à la chaîne (aux chaînes ?) de notre vie quotidienne. Les choses se compliquent, sans nul doute, quand notre désir et notre histoire nous engagent vis-à-vis d'autres, l'autre génération, les enfants, la « relève ». Nonobstant le souci narcissique qu'elle a d'elle-même et de sa propre pérennité, cette génération d'adultes rencontre en les enfants qu'elle a mis au monde ceux qui, un jour ou l'autre, interrogent par effet de boomerang, le bois (c'est-à-dire le sang et l'amour) dont ils sont faits... nous renvoyant irrémédiablement à la question de notre propre mort. L'adolescence nous revient, à la manière du refoulé, en retour de ce dont nous avons essayé de nous débarrasser en l'enfant de ce qui fait déjà, dès la naissance, rupture et continuité avec l'autre. Le bébé est visage de l'autre en tant qu'il oblige à prendre en compte simultanément ce en quoi il prolonge une aspiration utilecar, sans désir du parent pour l'enfant, comment celui-ci pourrait-il vivre ? -et ce Cliniques, pratiques Ce que les parents transmettent... Daniel Coum Daniel Coum, psychologue clinicien, directeur de Parentel à Brest. © ERES | Téléchargé le 18/12/2020 sur www.cairn.info (IP: 207.241.231.83) © ERES | Téléchargé le 18/12/2020 sur www.cairn.info (IP: 207.241.231.83) 90 Les voies de la transmission -la lettre du grape n°50 9. « ... qui donne son sens au lien immédiat et fonde le processus de différenciation par lequel le sujet se constitue comme tel », Irène Théry, op. cit. 10. Comme un certain nombre d'autres, que l'on se souvienne de la réplique de Freud...
doi:10.3917/lett.050.0087 fatcat:3dqqxokpnzgflksy5pfwvebb2i