Les industries du bois et le Fonds forestier national

J. NANTY
1987 Revue Forestière Française  
Chacun se plaît à reconnaître que le Fonds forestier national est l'instrument privilégié de la politique forestière, dont les actions conjuguées, depuis sa création en 1946, ont permis, d ' abord, de reconstituer notre patrimoine forestier, fortement appauvri pendant la Seconde Guerre mondiale, et ensuite, d'assurer son enrichissement et son développement. Les résultats de l'intervention du FFN sont probants en ce qui concerne le reboisement et l'équipement des forêts, puisque 2 millions
more » ... ue 2 millions d'hectares environ ont été plantés et aménagés, au cours de ses quarante années d'existence, augmentant considérablement les potentialités mobilisables de l'espace forestier de notre pays et devant permettre à la France d'accéder, à l'horizon 2000, au premier rang des pays producteurs de bois de l'Europe occidentale. Au-delà des chiffres avancés sur les nouvelles ressources disponibles pour la prochaine décennie, dont l'évaluation mériterait sans doute d'être affinée, il n'est pas discutable que la montée en puissance de notre forêt nationale, essentiellement résineuse, va nécessiter un renforcement massif de l'outil industriel et que des initiatives doivent être menées vigoureusement pour élargir nos débouchés commerciaux et pour diversifier les emplois des produits forestiers, initiatives qui doivent être soutenues par des actions à long terme de promotion des bois français. C'est, par conséquent, toute une stratégie qui doit être élaborée, à laquelle doivent être associés la puissance publique et les acteurs de la filière-bois, afin que les parties prenantes mettent en place une politique forestière cohérente, encore plus volontariste que par le passé, pour faire demain de la filière-bois un atout majeur de notre économie nationale.
doi:10.4267/2042/25844 fatcat:bm5obwjgwbabnaxwbm6gjwsw5q