Situations et problématiques : le travail d'une magistrature sociale par ses mots

Louis Bertrand
2012 Droit et société  
Distribution électronique Cairn.info pour Editions juridiques associées. © Editions juridiques associées. Tous droits réservés pour tous pays. La reproduction ou représentation de cet article, notamment par photocopie, n'est autorisée que dans les limites des conditions générales d'utilisation du site ou, le cas échéant, des conditions générales de la licence souscrite par votre établissement. Toute autre reproduction ou représentation, en tout ou partie, sous quelque forme et de quelque
more » ... t de quelque manière que ce soit, est interdite sauf accord préalable et écrit de l'éditeur, en dehors des cas prévus par la législation en vigueur en France. Il est précisé que son stockage dans une base de données est également interdit. Powered by TCPDF (www.tcpdf.org) Document téléchargé depuis www.cairn.info ---207.241.231.108 -08/02/2020 03:53 -© Editions juridiques associées Document téléchargé depuis www.cairn.info ---207.241.231.108 -08/02/2020 03:53 -© Editions juridiques associées Les politiques du logement des personnes défavorisées mises en place en France à la fin des années 1980 s'inscrivent dans le courant plus large des politiques d'insertion, qui émergent à la même période. L'octroi d'aides financières ou de mesures d'accompagnement social s'y fait par l'intermédiaire d'une « magistrature sociale ». L'étude des termes employés par les agents de ces politiques pour décrire leurs pratiques permet d'éclairer le travail de mise en forme et de qualification des demandes que suppose une telle organisation. En amont des magistratures sociales, ces agents construisent ainsi des « situations », représentations administratives des usagers, structurées autour de la mise à jour de « problématiques » qui lient ces situations aux dispositifs publics locaux. Individualisation -Logement -Magistrature sociale -Politiques d'insertion.
doi:10.3917/drs.082.0603 fatcat:gki37s6drbc3dia4i27teeduce