Accessibilité des croyances associées aux deux options d'une alternative comportementale

Frédéric Letirand, Patricia Delhomme
2006 Les cahiers internationaux de psychologie sociale  
Distribution électronique Cairn.info pour Presses universitaires de Liège. © Presses universitaires de Liège. Tous droits réservés pour tous pays. La reproduction ou représentation de cet article, notamment par photocopie, n'est autorisée que dans les limites des conditions générales d'utilisation du site ou, le cas échéant, des conditions générales de la licence souscrite par votre établissement. Toute autre reproduction ou représentation, en tout ou partie, sous quelque forme et de quelque
more » ... me et de quelque manière que ce soit, est interdite sauf accord préalable et écrit de l'éditeur, en dehors des cas prévus par la législation en vigueur en France. Il est précisé que son stockage dans une base de données est également interdit. Résumé : Adossés à la théorie du comportement planifié (Ajzen, 1991) , nous examinons, dans le domaine de la conduite automobile, l'hypothèse selon laquelle les deux options d'une alternative comportementale se distinguent tant par la valeur que par l'accessibilité des croyances qui leur sont associées. Pour une même situation de conduite, un groupe de con- ducteurs (N = 21) liste les croyances envers le respect tandis qu'un autre groupe (N = 24) liste les croyances envers une transgression spécifique de la limitation de vitesse. Une majorité de croyances est commune aux deux comportements de vitesse avec toutefois, selon le comportement stimulus, une inversion de la valeur de ces croyances et une variation de leur accessibilité. Par ailleurs, d'autres croyances sont accessibles pour un seul de ces deux comportements. Ces résultats sont observés tant pour les croyances comportementales, normatives que de contrôle. Mots-clés : théorie du comportement planifié, croyances, alternative comportementale, vitesse, conduite automobile. Pour toute correspondance relative à cet article, s'adresser à Frédéric Letirand ou Patricia Delhomme, INRETS/LPC, 2 avenue du Général Malleret-Joinville, 94114 Arcueil CEDEX, France ou par courriel à . Les auteurs remercient les deux évaluateurs anonymes pour leurs commentaires et leurs remarques constructives.
doi:10.3917/cips.069.0003 fatcat:srb3jbvxojboxf2e3sfjoprk4a