L'espace numérique (7)

Éric Méchoulan, Marcello Vitali-Rosati
2018 Sens public  
Ce document est protégé par la loi sur le droit d'auteur. L'utilisation des services d'Érudit (y compris la reproduction) est assujettie à sa politique d'utilisation que vous pouvez consulter en ligne. https://apropos.erudit.org/fr/usagers/politique-dutilisation/ Cet article est diffusé et préservé par Érudit. Érudit est un consortium interuniversitaire sans but lucratif composé de lMontréal. Il a pour mission la promotion et la valorisation de la recherche. https://www.erudit.org/fr/ Document
more » ... t.org/fr/ Document généré le 8 mai 2020 13:23 Sens public L'espace numérique (7) Musiques et architectures Éric Méchoulan et Marcello Vitali-Rosati Corps contemporain et espace vécu 2018 URI : https://id.erudit.org/iderudit/1059024ar DOI : https://doi.org/10.7202/1059024ar Aller au sommaire du numéro Résumé Comment penser l'espace numérique et rendre compte de son caractère à la fois structuré, mouvant et collectif ? Comment trouver un dispositif qui permet un dialogue ouvert, parvenant à saisir le sens des infrastructures numériques, sans les cristalliser en une essentialisation appauvrissante ? L'échange de courriels nous a semblé le moyen le plus approprié de faire de la théorie ainsi que de mettre en place un geste de pensée qui s'accorde avec la culture numérique et qui rend possible d'envisager cette dernière avec un regard critique. Pendant un an et demi (de septembre 2015 à mars 2017), nous avons donc échangé questions et réponses, afin d'essayer d'identifier les caractéristiques du numérique -espaces, temps et enjeux politiques -en continuité avec la tradition du dialogue philosophique. Abstract How could we consider the digital space and give full account of its structured, moving, and simultaneously collective attributes ? How could we find a device that enables an open dialogue, which allows us to understand the meaning of digital infrastructures without any impoverishing essentialization ? This e-exchange appeared to us the most appropriate way to theorize and create an act of thought that fits in with the digital culture and allows a critical eye on it. For about a year and a half (from September 2015 to March 2017), we shared questions and answers, trying to identify the digital world's characteristics -its spaces, times, political challenges -, in continuity with the philosophical dialogue.
doi:10.7202/1059024ar fatcat:utg5trhylvanjayxv2bxvleku4