Observation des explosions de la Courtine, à l'observatoire de Meudon

A. Perot, F. Baldet
1925 Journal de Physique  
par MM. A. PEROT et F. BALDET. Sommaire. 2014 Nous nous sommes proposé d'enregistrer les ondes provenant des explosions de la Courtine et de déterminer, en particulier : 1° leur vitesse de propagation; 2° la pression qu'elles exercent sur une membrane élastique. Les observations ont été faites à l'Observatoire de Meudon, situé à la distance de 340,1 km de la Courtine. Appareils. -On a utilisé un microphone de repérage par le son TM, avec inscription sur bande de papier enfumé, et deux flammes
more » ... , et deux flammes sensibles. Resultats. 2014 Les résultats relatifs à la deuxième explosion, du 23 mai 1924, ont été seuls retenus. Le microphone a enregistré le passage d'un train d'ondes de 20 h 16 mn 35,20 s à 39,53 s, et l'une des flammes, observée par M. Burson, a oscillé à 20 h 16 mn 34 s ± 1 s. On en déduit pour la vitesse de propagation (en supposant qu'elle s'effectue suivant la géodésique), une valeur égale à 341,7 m: s. La perturbation a débuté par une dépression. L'étalonnage du microphone, au moyen d'une force auxiliaire connue (ressort de montre étalonné), a permis d'évaluer à 0,25 barye l'ordre de grandeur de la variation de pression produite par le passage du train d'ondes.
doi:10.1051/jphysrad:019250060307900 fatcat:fwh33pmpxvaafbuy65zqptwmee