Comment utiliser au mieux le diffuseur à acide formique "FAM Liebefeld"?

Charrière Jean-Daniel, Imdorf Anton, Fluri Peter
1998 Centre Suisse de Recherches Apicoles   unpublished
Avec l'apparition de souches de Varroas résistants à l'Apistan et au Bayvarol dans diverses régions de Suisse, l'intérêt pour les méthodes alternatives augmente chez les apiculteurs, notamment pour les traitements à l'acide formique. Outre les traitements ponctuels qui ont fait leurs preuves mais qui nécessitent 5 à 6 applications, nous trouvons sur le marché différents diffuseurs libérant sur une longue période des quantités limitées d'acide. Ces systèmes de longue durée réduisent
more » ... ent le travail car on ne doit les appliquer qu'une à deux fois par année. Les essais que la section d'apiculture de Liebefeld a menés en laboratoire et en champ sur près de 600 colonies durant 2 saisons ont permis de développer une méthode de lutte utilisant des traitements de longue durée à l'acide formique. Dans cet article nous expliquons comment garder la varroatose sous contrôle en utilisant le nouveau diffuseur à acide formique "FAM Liebefeld". Présentation du diffuseur à acide formique "FAM Liebefeld" Le diffuseur mesure 25 x 25 cm x 16 mm et se compose de 3 pièces: un fond contenant un tissu-éponge en viscose servant à emmagasiner l'acide formique liquide, un couvercle et un disque rotatif. En tournant cette partie mobile, on règle les ouvertures d'évaporation du diffuseur. Une échelle à 7 positions permet un réglage précis. Le diffuseur est en polystyrol et est réutilisable de nombreuses années. En cas de forte propolisation, on peut facilement le gratter ou le nettoyer avec de l'alcool industriel. Séchés et conservés de manière correcte, les tissu-éponges sont également réutilisables. Utilisation du diffuseur "FAM Liebefeld" Les diffuseurs doivent tout d'abord être remplis d'acide formique comme indiqué sous la rubrique suivante. On règle la surface d'évaporation selon le type de ruche, la période de traitement et la température journalière maximale prévue à l'ombre (voir tableau). On place ensuite les diffuseurs, les ouvertures dirigées vers le bas, directement sur les cadres au-dessus du nid à couvain. Les quatre coins rehaussés du diffuseur évitent une obturation des ouvertures. Il faut prévoir un espace au dessus des cadres pour placer le diffuseur. Dans les ruches suisses une hausse vide peut faire l'affaire. Il est conseillé d'utiliser un couvre-cadre en une seule pièce pour éviter les pertes de vapeurs d'acide. Dans les ruches Dadant, on peut utiliser un nourrisseur bassin retourné ou un plateau couvre-cadre retourné auquel on aura rehaussé la bordure de 2 cm. Pour les ruches en plein-air, il est avantageux de prévoir un plateau isolant sous le chapiteau. Pour l'instant, nous ne sommes pas en mesure de faire des recommandations pour des traitements par le bas de la ruche. Les traitements doivent être effectués le matin lorsque les températures sont encore fraîches. Durant les traitements, ouvrir les trous de vol sur une largeur de 15 cm au moins et, pour les ruches disposant d'un fond grillagé ouvert, replacer le plateau. Avant le traitement d'août, il est conseillé de procéder à un premier nourrissement des colonies.
fatcat:wdchb7yokjes5p2hkhhy4vtsne