Le "brigand lusitanien" reconsidéré. Analyse du problème de la terre chez Appien

Luc Baray
2015 Gerión Revista de Historia Antigua  
Recibido: 22 de noviembre de 2014 Aceptado: 29 de enero de 2014 rÉsUMÉ L'étude du "brigandage lusitanien" a donné lieu à une importante activité de recherche depuis la fin du XIX e siècle. Pour autant, et malgré une inflexion progressive de l'historiographie moderne vers une approche plus nuancée de l'origine du phénomène, le problème de la terre reste encore aujourd'hui au centre des préoccupations de nombre d'historiens et d'archéologues. À partir d'une discussion serrée des principaux
more » ... s de Tite-Live, Diodore et surtout Appien, relatifs à la relation que d'aucuns ont voulu établir entre manque et/ou pauvreté de la terre et développement du brigandage chez les Lusitaniens, il est proposé une critique de l'interprétation socio-économique. Mots clés: II e siècle avant J.-C. Brigandage. Lusitaniens. Manque de terres. Pauvreté de la terre. Review of the "Lusitanian Robbery". Analysis of the Land Problem in Appiens' work aBsTracT The study of the "Lusitanian robbery" led to an important research since the late nineteenth century. Nevertheless, and despite a gradual shift in modern historiography towards a more nuanced approach to the origin of the phenomenon, the problem of land still remains a central concern of many historians and archaeologists. From a close discussion of the main passages of Livy, Diodorus and Appian especially relating to the relationship that some have sought to establish between lack and / or poverty of the land and development of robbery among the Lusitanians, it gives a review of the socio-economic interpretation. Sommaire: 1. Introduction. 2. Bref rappel historiographique. 3. Tite-Live ou le récit des résistances indigènes. 4. L'affaire de Compléga ou l'émergence du problème du manque de terres dans l'Ibérique d'Appien. 5. Les guerres lusitaniennes d'après l'Ibérique d'Appien (155-139) ou l'omniprésence du brigand. 6. Les raisons du choix du thème de la faim de terres chez Appien.
doi:10.5209/rev_geri.2015.v33.50981 fatcat:3mssmhfqurbj7jn6mtvwcg2aza