Pour une macroéconomie monétaire dynamique et complexe

Pascal Seppecher
2014 Revue de la régulation  
La théorie monétaire de la production, parce qu'elle s'attache à explorer les mécanismes du flux et du reflux de la monnaie dans le système économique, constitue un point d'appui essentiel pour une approche de la macroéconomie basée sur les interactions entre les agents. Cependant cette théorie s'appuie sur une représentation abstraite du temps et de l'enchaînement des interactions individuelles. Elle débouche sur des modèles irréalistes, incapables de rendre compte de façon satisfaisante de
more » ... égories aussi essentielles que le profit et l'intérêt. Les techniques de modélisation multi-agents permettent de s'affranchir des limites des modèles analytiques traditionnels. Nous décrivons la construction d'un modèle d'économie monétaire réellement dynamique, peuplé d'agents multiples, autonomes et hétérogènes en interaction directe et décentralisée, tout en respectant rigoureusement la cohérence des stocks et des flux. Par la simulation, nous observons l'émergence de dynamiques macroéconomiques complexes qui montrent que ce modèle, en donnant un contenu concret aux principes essentiels de la théorie monétaire de la production, permet d'en dépasser les contradictions.
doi:10.4000/regulation.10977 fatcat:fc47ee4kyvbphd26ywhdmr6rim