Branding History at the Canadian Museum of Civilization

Melissa Aronczyk, Miranda J. Brady
2015 Canadian Journal of Communication  
In October 2012, the Canadian Heritage Minister announced that the Canadian Museum of Civilization, the country's largest and most popular museum, would be renamed the Canadian Museum of History. In addition to the new name, three strategies—a strategy of engagement, a strategy of authority, and a strategy of expansion—were elaborated by museum and government officials as part of the transformation. We examine these three strategies as an example of the Harper government's attempt to "brand"
more » ... adian identity and history in its own image, arguing that the strategies were designed expressly to paper over near-unilateral changes in the museum's mandate and transformation. Ultimately, these changes have problematic implications for the democratic management of cultural production in Canada.En octobre 2012, le Ministère du Patrimoine canadien annonçait que le premier musée du pays, le Musée Canadien des Civilisations, serait transformé et rebaptisé Musée Canadien d'Histoire. Il ne s'agissait pas seulement d'un changement de nom mais aussi d'un changement de stratégie de la part des responsables du musée et du gouvernement. Nous identifions en particulier trois types de stratégie à l'œuvre : une stratégie d'engagement, une stratégie d'autorité, et une stratégie d'expansion. A travers l'analyse de ces trois stratégies nous démontrons qu'elles participent d'une tentative de production par le gouvernement Harper d'une « image de marque ». Ces stratégies ont été conçues pour dissimuler la nature quasi-unilatérale des changements dans le mandat et la transformation du musée. Ces changements ont des conséquences problématiques pour la gestion démocratique de la production culturelle au Canada.
doi:10.22230/cjc.2015v40n2a2812 fatcat:n3jpfun77jbj7jg2rw5bghvycy