Comment réellement voir et pas simplement regarder ?

Annette Watillon-Naveau
2003 Cahiers de psychologie clinique  
Le petit Larousse définit « regarder » comme : porter la vue sur, diriger le regard vers, alors que « voir » implique de percevoir par les yeux, se représenter mentalement, percevoir par l'esprit et saisir par l'intelligence. Il s'agit donc d'un apprentissage que le bébé acquiert grâce à l'aide de son environnement. Mise en bouche Dans la nouvelle : « Mort d'un joufflu », François Gantheret (1998) nous parle d'une patiente qui, aux toilettes, se regardait dans le grand miroir en pied sur le mur
more » ... en pied sur le mur en face du siège. Ce jour-là, elle fait part de sa découverte : « Je me regardais toujours dedans, mais je ne le savais pas. Jusqu'à hier. » L'analyste, désarçonné, pense à sa propre surprise, tout à l'heure, quand il s'est aperçu qu'il avait vu depuis longtemps qu'elle n'enlevait plus ses chaussures, mais qu'il ne le savait pas. « Mais alors », dit-il, « qui regardait ? Ou plutôt, vous vous regardiez mais qui voyait ? » « C'est exactement ce que je me suis demandé. Quelqu'un qui était moi et qui n'était pas moi. Quelqu'un dans mon dos, derrière ma tête ». En parlant, la patiente réalise qui est derrière elle : « c'était peut-être vous », à quoi l'analyste rétorque : « Quelqu'un qui regardait, se regardait et dont vous n'étiez qu'une partie ? » La patiente conclût : « Une, partie... Oui, c'est ça. Au fond, mon visage ne sait pas qu'il est regardé, même mes yeux ne le savent pas. C'est moi qui le sais. Ce sont les yeux que j'ai derrière mes yeux qui * Pédopsychiatre, Psychanalyste SBP B-196/4, av. de la Forêt 1000-Bruxelles
doi:10.3917/cpc.020.0031 fatcat:fvrj5uqed5d5birtsmwzazua6m