Apprendre par les erreurs, ou le courage de l'approche rogérienne

André de Peretti
2009 Approche Centrée sur la Personne Pratique et recherche  
Distribution électronique Cairn.info pour ACP-PR. © ACP-PR. Tous droits réservés pour tous pays. La reproduction ou représentation de cet article, notamment par photocopie, n'est autorisée que dans les limites des conditions générales d'utilisation du site ou, le cas échéant, des conditions générales de la licence souscrite par votre établissement. Toute autre reproduction ou représentation, en tout ou partie, sous quelque forme et de quelque manière que ce soit, est interdite sauf accord
more » ... ble et écrit de l'éditeur, en dehors des cas prévus par la législation en vigueur en France. Il est précisé que son stockage dans une base de données est également interdit. Powered by TCPDF (www.tcpdf.org) © ACP-PR | Téléchargé le 20/12/2020 sur www.cairn.info (IP: 207.241.231.83) © ACP-PR | Téléchargé le 20/12/2020 sur www.cairn.info (IP: 207.241.231.83) R é s u m é Dans notre monde en évolution de globalisation et de complexité accélérées, les conduites d'apprentissage et de relations ou d'accompagnement impliquent une attention accrue aux « paradoxes » ou « dialogiques » à affronter : en équilibrant, par exemple, une logique de présence centrée sur les autres et une logique opposée ACP Pratique et recherche nº 10 29 © ACP-PR | Téléchargé le 20/12/2020 sur www.cairn.info (IP: 207.241.231.83) © ACP-PR | Téléchargé le 20/12/2020 sur www.cairn.info (IP: 207.241.231.83) de distance mais sans éloignement, car avec retour vers la prés e n c e ; ou encore une logique d'approximation par « e s s a i se r r e u r s » dans nos compréhensions ou dans l'expression d'autrui et une logique d'approche progressive par accompagnement sans imposition de direction. Carl Rogers nous a préparés à aborder positivement ces paradoxes ou dialogiques dans leurs négativités même, nous proposant un optimisme méthodique dans notre regard d'accueil du Devenir, inconditionnel, même si positivités et négativités sont indissolublement reliées selon une « double-hélice ». M o t s -c l é s : apprendre, erreur, approximations, incomplétude, nonnégativité, croissance, optimisme. Considérer les erreurs comme des « maîtres » à penser et à apprendre peut être un beau principe de méthode pour agir créativement, écologiquement : car il implique «un regard positif» sur les choses, les êtres et les faits. Et les « f a i t s » sont pour nous -n'est-ce pas -comme pour Carl Rogers, « t o u j o u r s des amis ». Ce principe heureux, édicté en vue de mieux apprendre, tire d'autre part sa légitimité, sa vérité efficace, d'un lointain adage, latin, culturellement reconnu et révéré : « Errare humanum est ! » (ne faut-il pas « rendre à César ce qui est à César ! »).
doi:10.3917/acp.010.0029 fatcat:setxsi5rvzhiro2ntbdnnt5ed4