Evaluation de la résistance de variétés de riz (Oryza sp.) à la pyriculariose du cou au champ

A Bouet, M Vales, JZ Keli
2009 Agronomie Africaine  
RESUME A l'instar de la pyriculariose foliaire, celle du cou provoque d'importantes pertes de récolte en riziculture, en Côte d'Ivoire. Toutefois, contrairement à la première, pour laquelle il existe plusieurs méthodes de sélection pour la résistance variétale, l'évaluation des génotypes de riz vis-à-vis de la pyriculariose du cou reste problématique au champ. Une technique de sélection pour la résistance à cette maladie au champ a été proposée, pour combler cette lacune. L'objectif visé, à
more » ... bjectif visé, à court terme, est de proposer aux riziculteurs, des variétés de riz pour une protection complète contre la pyriculariose. Les résultats montrent que la méthode est fiable. En effet, elle a permis, non seulement, de réduire voire d'annuler les biais éventuels liés à la différence de cycle entre les génotypes, mais également, d'évaluer ces variétés de riz quelle que soit la pression épidémique. En outre, elle a permis d'apprécier le comportement du matériel végétal face à la pyriculariose foliaire. Par ailleurs, ces résultats ont confirmé qu'une variété de riz résistante à la pyriculariose foliaire, ne l'est pas systématiquement à la pyriculariose du cou. Mots clés : Pyriculariose du cou, évaluation au champ, pyriculariose foliaire, riz, Côte d'Ivoire. ABSTRACT A FIELD RESISTANCE EVALUATION OF RICE VARIETIES (Oryza SP.) TO NECK BLAST Neck blast like leaf blastcauses important yield losses in rice yield in Côte d'Ivoire. However, as opposed to leaf blast , for which there are several screening methods, field evaluation of rice genotypes towards neck blast remains problematic. A breeding method for resistance to rice neck blast was developed to help fill the gap. The ultimate objective of the study is to select rice varieties exhibiting complete protection against blast disease (resistance to both leaf blast and neck blast). Results show that the method was reliable. Indeed, the method reduced and, even eliminated any error due to the cycle of the different genotypes. Furthermore, it allowed the assessment of rice varieties regardless of epidemic pressure of the rice neck blast pathogen and the behavior of the crop towards leaf blast. It was finally confirmed that a rice variety resistant to leaf blast was not necessarily resistant to neck blast.
doi:10.4314/aga.v18i2.1690 fatcat:pffc2sp4qrc7xowby7flv2aze4