La pyrale des dattes dans la région de Tafilalet au Sud-Est du Maroc

Hassan Bouka, Mohamed Chemseddine, Mohamed Abbassi, Jacques Brun
2001 Fruits  
The date moth in the area of Tafilalet in the southeast of Morocco. Abstract -Introduction. Various moth species can attack date fruit. This pest causes up to 30% date yield loss in Morocco. This study set out to identify the date moth species and their parasitoids, by specifying their relative importance, and to indicate the factors governing the date infestation. Materials and methods. Surveys were conducted during the years 1997 and 1998 in 16 sites distributed in the main Tafilalet palm
more » ... es. Samplings were carried out on date bunches and on dates fallen on the ground. The infested fruit number was counted and placed in hatchers until the moth adult and their parasitoid exited. Results and discussion. Three moth species are able to develop on the date fruit in the field with different incidences. The main pest is Ectomyelois ceratoniae. Plodia interpunctella and Ephestia figulilella are secondary pests. The date infestation varies from one year to another, rainy years supporting the moth swarm. The damage caused by the moth depends on the date palm variety. The Bou feggous early variety with a thin epidermis is more subject to infestations. The bunch sacked allowed reduction of the date infestation. E. ceratoniae populations can be also limited by two parasitoids: Phanerotoma ocuralis on the bunch and Bracon hebetor in the fallen date. Conclusion. The application of some cultivation techniques could help farmers to significantly reduce the infestation of dates in the field. Morocco / Phoenix dactylifera / insect control / parasitoids / identification / pest resistance La pyrale des dattes dans la région de Tafilalet au Sud-Est du Maroc. Résumé -Introduction. Diverses espèces de pyrales peuvent s'attaquer aux dattes. Ce ravageur cause jusqu'à 30 % de pertes parmi les récoltes de dattes au Maroc. L'étude présentée a cherché à identifier les espèces de pyrales des dattes et leurs parasitoïdes, en précisant leurs importances relatives, et à dégager les facteurs influençant l'infestation des dattes. Matériel et méthodes. Des prospections ont été menées durant les années 1997 et 1998 dans 16 sites répartis dans les principales palmeraies de la région de Tafilalet. Des échantillonnages ont été effectués sur régimes et sur dattes tombées au sol. Les fruits infestés ont été dénombrés puis placés dans des éclosoirs jusqu'à la sortie des adultes des pyrales et de leurs parasitoïdes. Résultats et discussion. Trois espèces de pyrales peuvent se développer sur les dattes au champ avec des incidences différentes. Le principal ravageur est Ectomyelois ceratoniae. En revanche, Plodia interpunctella et Ephestia figulilella sont des déprédateurs secondaires. L'infestation des dattes varie d'une année à l'autre, les années humides favorisant la pullulation de la pyrale. Les dégâts dus à la pyrale ont varié selon la variété de palmier dattier : la variété Bou feggous à dattes de maturité précoce et à épiderme fin a été la plus vulnérable à l'attaque de la pyrale. L'ensachage des régimes permet de réduire notablement l'infestation des dattes. Les populations d'E. ceratoniae peuvent être également limitées par deux parasitoïdes : Phanerotoma ocuralis sur dattes en régime et Bracon hebetor dans les dattes tombées au sol. Conclusion. L'application de certaines pratiques culturales pourraient aider les agriculteurs à réduire significativement l'infestation des dattes au champ. Maroc / Phoenix dactylifera / lutte anti-insecte /parasitoïde / identification / résistance aux organismes nuisibles La pyrale des dattes au Maroc
doi:10.1051/fruits:2001122 fatcat:fkgnmezsjfazbo4loze5pincyi