Une question de goût ?

Renata Pitombo Cidreira
2012 Sociétés (Paris)  
La reproduction ou représentation de cet article, notamment par photocopie, n'est autorisée que dans les limites des conditions générales d'utilisation du site ou, le cas échéant, des conditions générales de la licence souscrite par votre établissement. Toute autre reproduction ou représentation, en tout ou partie, sous quelque forme et de quelque manière que ce soit, est interdite sauf accord préalable et écrit de l'éditeur, en dehors des cas prévus par la législation en vigueur en France. Il
more » ... ueur en France. Il est précisé que son stockage dans une base de données est également interdit. Résumé : Cet article vise à comprendre les mécanismes d'adhésion et d'identification qu'offre et encourage l'univers de la mode, en tenant compte de la notion de goût. Pour ce faire, il sera nécessaire de reconnaître tout au moins deux dimensions : l'attitude réceptive du consommateur et l'attitude d'imposition de la part des stylistes, qui établissent et provoquent les jeux de tendances. Ceci implique qu'il faut comprendre comment s'opèrent les choix personnels : existe-t-il quelque chose qui lie le goût personnel au goût collectif ou est-ce que « le goût ne se discute pas » ? Mots clés : goût, identification, différenciation. Abstract : This article aims to understand the ways of bond and identification, created and encouraged by the fashion world, considering the notion of taste. In this sense, we will need to recognize, at least, two dimensions: the receptive attitude of consumers and the impositive attitude of creators, who establish and develop the games of trends. This requires to understand how works the personal choice: may we say that something reconnects the individual taste to the collective one, or we have to admit that each person has his own and particular taste?
doi:10.3917/soc.115.0119 fatcat:on6xi4cppfgn5gh7lbucqzxq7a