L'alimentation en eau de la colonie grecque de Syracuse [Réflexions sur la cité et sur son territoire]

Sophie Collin-Bouffier
1987 Mélanges de l'École française de Rome. Antiquité  
Sophie Collin Bouffier, L'alimentation en eau de la colonie grecque de Syracuse. Réflexions sur la cité et sur son territoire, p. 661-691. L'implantation d'une colonie grecque est déterminée par un certain nombre de conditions naturelles que réunit le paysage syracusain : un territoire arrosé et fertilisé par une série de fleuves, un plateau et une île bien alimentés en eau douce tant par des sources que par une abondante nappe phréatique. La richesse de l'ager syracusain favorisait un essor
more » ... nomique rapide et une expansion territoriale sans précédent en Sicile orientale. Ensuite les colons utilisent les aménagements hydrauliques connus dans le monde grec en les adaptant à la nature du terrain. Les choix reflètent une évolution chronologique due, certes, à un progrès des techniques, mais surtout à la succession de gouvernements forts et centralisés, cherchant à satisfaire les demandes grandissantes d'une population en continuel essor démographique.
doi:10.3406/mefr.1987.1564 fatcat:f5sh5ibns5fsjcoofqnsbt2wlu