La caricature ou le mystère des mots bourdonnants aux oreilles dans Le Nègre du Gouverneur de Serge Patient

Mylène Danglades
2020 Quêtes Littéraires  
La caricature, dans sa représentation la plus élémentaire, dans sa polysémie ou ses multiples extensions, fait référence à la charge, au « faix du fagot » amenant l'homme à gémir, à ployer et à marcher courbé « à pas pesants ». Les écrivains, tels des humoristes ou des peintres de la vie moderne, s'emploient à combiner les normes de la représentation et à distordre les mots pour souligner l'animalité de l'homme. Serge Patient, dans sa chronique intitulée Le Nègre du Gouverneur publiée en 1978,
more » ... r publiée en 1978, nous propulse dans le temps, dans l'imaginaire collectif guyanais et nous invite notamment à nous focaliser sur l 'esclave noir D'Chimbo. Il appartient alors au lecteur de décrypter les données, de les rectifier ou de les blâmer en riant brutalementou en domestiquant son rire. Les rires apaisés ou ravivés et les mots bourdonnant plus faiblement aux oreilles, quel langage et quels ponctifs pourraient encore se dessiner ?
doi:10.31743/ql.11544 fatcat:el3vjguv7jbc7o7zkbuihjnquy