Productivity of Ontario initial-attack fire crews: results of an expert-judgement elicitation study

Kelvin G Hirsch, Justin J Podur, Robert F Janser, Robert S McAlpine, David L Martell
2004 Canadian Journal of Forest Research  
A structured expert-judgement elicitation technique was used to develop probability distributions for fireline production rates for Ontario's three-and four-person initial-attack crews for seven common fuel types and two distinct levels of fire intensity (i.e., low, 500 kW/m; moderate, 1500 kW/m). A total of 141 crew leaders provided 900 estimates of the minimum, maximum, and most likely (mode) time to construct 610 m (2000 ft) of fireline. This information was used to estimate parameters for
more » ... te parameters for beta probability distributions for each individual and scenario. Analysis of variance (ANOVA) of the beta-distribution parameters (α and β) and the three time estimates indicated that fuel type, intensity, crew size, and crew-leader experience all have a statistically significant (p < 0.05) influence on estimated crew productivity. The 28 scenario-specific and 7 aggregated distributions and expected values can be used in many operational fire-management activities (e.g., presuppression planning, initial-attack dispatching, initial-fire assessments) and incorporated into initial-attack containment models. These results also provide baseline data on crew productivity that can be used in larger strategic analyses to gauge the benefits of new fire-suppression equipment and techniques for the entire fire-management program. Résumé : Une technique permettant de recueillir de façon structurée le jugement d'experts a été utilisée pour élaborer des distributions de probabilité des taux de production de coupe-feux par des équipes de choc ontariennes composées de trois ou quatre personnes. En plus de la taille de l'équipe, sept types communs de combustibles et deux niveaux distincts d'intensité du feu (c.-à-d., faible, 500 kW/m; modéré, 1500 kW/m) ont été testés. Un total de 141 chefs d'équipe ont fourni 900 estimations du temps (mode) minimum, maximum et le plus probable requis pour construire un coupe-feu de 610 m (2000 pi). Cette information a été utilisée pour estimer les paramètres de la distribution bêta pour chaque individu et chaque scénario. L'analyse de variance des paramètres de la distribution bêta (α et β) et des trois estimations de temps indique que le type de combustible, l'intensité du feu, la taille de l'équipe et l'expérience du chef d'équipe ont tous un effet significatif (p < 0,05) sur l'estimation de la productivité d'une équipe. Les 28 distributions spécifiques à un scénario, les sept distributions regroupées et les valeurs attendues peuvent être utilisées dans plusieurs activités de gestion opérationnelle des feux (p. ex., la planification de la présuppression, la répartition des interventions lors de l'attaque initiale, l'évaluation initiale des feux) et incorporées dans des modèles de confinement avec l'attaque initiale. Ces résultats fournissent également des données de base sur la productivité des équipes qui peuvent être utilisées dans des analyses plus globales pour évaluer l'impact de nouveaux équipements et de nouvelles techniques de suppression des feux sur l'ensemble d'un programme de gestion du feu. [Traduit par la Rédaction] Hirsch et al. 715
doi:10.1139/x03-237 fatcat:ow5ox2eqkvgdphvtrkp4tv2bg4