Rôle de L'abrasion Dans la Transformation de Rives des Lacs Artificiels, sur L'exemple du Lac Włocławskie

Maria J. Korotaj
1986 Miscellanea Geographica: Regional Studies on Development  
et la construction des ouvrages de retenue tels que barrages, cascades etc., conduisent à des transformations considérables du milieu géographique, affectant aussi bien la vallée même que les terrains avoisinants. Les transformations sont d'autant plus marquées que l'étendue du réservoir est grande. Avant tout, change le régime hydrologique et la ligne côtière; la stabilité des pentes peut se voir atteinte. Le microclimat, les sols et la couverture végétale subissent des modifications. Le
more » ... ment du mode d'utilisation des sols en est la conséquence. Certains processus naturels s'accentuent et d'autres apparaissent, dont il n'était pas question avant la naissance du lac. L'impulsion que donne à ces processus l'activité économique de l'homme, dépasse de loin celle des forces de la nature. Il devient alors possible de rassembler, au cours d'une période relativement courte, plus de renseignements sur les transformations morphologiques que si on les avait étudiées dans des conditions naturelles. La construction d'un ouvrage de retenue présente donc une occasion unique, permettant d'enrichir nos connaissances et de les mettre ensuite en pratique. Les changements de la ligne côtière et les processus destructifs à divers degré d'intensité ont été observés dans de nombreux lacs artificiels de Pologne, aussi bien dans les montagnes que dans les plaines. On a établi les liens existant entre la nature du processus observé, la structure géologique et les facteurs hydrologiques et météorologiques. La construction de la chute sur la Vistule, près de Wloclawek, a été entamée en 1963, et le remplissage du réservoir commencé six ans plus tard. Cet ouvrage devait être le premier des neuf prévus dans le cours inférieur du fleuve. Par suite du rehaussement du niveau de la Vistule, une superficie de 22 km 2 a été submergée. Sur la rive gauche, le terrain a été noyé, tandis que sur la rive droite s'est manifesté un accroissement de processus morphologiques. La rive droite du lac Wloclawskie est longue de 41 km environ, sa hauteur s'élève à 25 m en moyenne, et les pentes oscillent entre 2° et 45°. Unauthentifiziert | Heruntergeladen 15.02.20 09:02 UTC
doi:10.2478/mgrsd-1986-020107 fatcat:jnnvgbxjnjdfpef6rkls72e3fi