Sites de fixation de la tique Amblyomma variegatum sur ses hôtes en Guadeloupe (Antilles françaises)

Nicolas Barré, Emmanuel Camus, G. Borel, Rosalie Aprelon
1991 Revue d'Elevage et de Médecine Vétérinaire des Pays Tropicaux  
L'examen minutieux de 458 hôtes domestiques et sauvages de la tique A. variegatum a permis de récolter 8581 larves, 646 nymphes et 685 adultes sur neuf espèces animales différentes, et de déterminer leurs sites de fixation électifs. Dans une autre enquête portant sur 15 caprins et 5 bovins, 12345 larves, 2111 nymphes et 4625 adultes ont été dénombrés sur les différents sites anatomiques. Les immatures s'attachent préférentiellement sur la tête, le cou et les membres des oiseaux, sur les membres
more » ... ux, sur les membres des mangoustes, et enfin, sur les membres et surtout les oreilles des chiens, des bovins et des caprins. Les adultes qui n'infestent régulièrement que les hôtes de taille moyenne et grande se fixent essentiellement sur les parties déclives du corps, en particulier la région inguinale, le périnée, les aisselles et le fanon des bovins. C'est sur ces sites que A. variegatum doit être recherché lors de prospections menées pour apprécier sa progression géographique ou l'évolution de ses populations au cours d'une campagne d'éradication. La concentration en acaricide doit aussi y être optimale lors de traitements systématiques des animaux domestiques dans des perspectives de contrôle et surtout d'éradication.
doi:10.19182/remvt.9152 fatcat:gxgyws2k6vaohn7c5q2j3iuuji