L'intégration régionale peut-elle réduire la vulnérabilité ?

Philippe Professeur
unpublished
En quoi l'intégration régionale peut-elle réduire la vulnérabilité ? Les processus d'intégration économique régionale (IER) se différencient par leurs degrés d'institutionnalisation, par leurs rythmes, par leur approfondissement et/ou par leur élargissement. Ils vont des coopérations sectorielles jusqu'aux unions politiques avec transferts de compétences et de souveraineté. Le régionalisme de jure est plus ou moins portée par des institutions et par des arrangements commerciaux. La
more » ... ux. La régionalisation de facto peut résulter, au contraire, de pratiques d'acteurs constituant des réseaux commerciaux, financiers, culturels, technologiques sur des territoires régionaux. Elle peut également constituer une fragmentation de l'espace mondial liée à des stratégies de segmentation de la part des acteurs transnationaux. La vulnérabilité, quant à elle, est au coeur des interdépendances entre les aléas, chocs endogènes ou exogènes, voire catastrophes et les capacités de résilience des économies nationales, des acteurs , des sociétés et des Etats. Il y a vulnérabilité quand il y a fragilité, faiblesse d'organismes ou d'organisations, de personnes, de sociétés ou de zones géographiques face à des évènements aléatoires, anthropiques ou naturels, facteurs de risques probabilisable ou d'incertitude. La vulnérabilité diffère selon son intensité ; elle peut aller jusqu'à la vulnérabilité extrême renvoyant aux théories du chaos ou des catastrophes (Bresson, Geronimi, Pottier 2013, Hugon 2013).
fatcat:ou3tqqrcnfa2lgubtnaclbimaq