Doute face à une tumeur mammaire en apparence bénigne

Constanze Elfgen, Uwe Güth, Christoph Tausch
2019 Swiss Medical Forum = Forum Médical Suisse  
Contexte La découverte d'anomalies à la palpation de la poitrine est souvent source de grandes inquiétudes pour la personne concernée. Dans cette situation, la patiente souhaite des examens rapides et un diagnostic fiable permettant de faire une distinction sûre entre une tumeur «bénigne» et une tumeur «maligne». Lors du diagnostic clinique et du diagnostic d'imagerie de la poitrine, l'objectif est de détecter les tumeurs malignes mais également d'éviter les interventions diagnostiques inutiles
more » ... en cas d'anomalie bénigne. En présence de tumeurs de croissance rapide, et en dépit du caractère bénin assuré d'une lésion, l'évolution ultérieure doit être observée attentivement et d'autres étapes diagnostiques doivent éventuellement être initiées. La «core needle biopsy» (TruCut) écho-guidée a fait ses preuves dans le diagnostic et lorsqu'elle est réalisée par un opérateur expérimenté, elle permet d'atteindre une sécurité diagnostique de plus de 90% dans le diagnostic du cancer du sein [1]. Description du cas Anamnèse et status Une patiente péri-ménopausée de 50 ans s'est présentée en raison d'une masse à la palpation remarquée depuis quelques semaines, d'environ 4 cm, située dans le quadrant supérieur extérieur du sein droit. Il y a 10 ans, trois fibroadénomes avaient été retirés dans cette zone, la cicatrice avait formé une chéloïde nette. Examens complémentaires Lors de la mammographie, une masse ovalaire à contours lisses de 42 mm au maximum a été décrite et classée comme «très vraisemblablement bénigne» (BI-RADS 3, fig. 1). En accord avec la palpation, l'échographie a révélé une masse à contours lisses de 42 mm au maximum avec des critères bénins. Cette masse a également été classée BI-RADS 3 à l'imagerie par résonance magnétique (fig. 2). Un échantillon tissulaire a été prélevé de la masse dans le cadre d'une biopsie à l'aiguille TruCut, et l'examen histologique a conclu que la masse évoquait un «tissu mammaire avec fibrose, kystes et métaplasie musculaire lisse, correspondant en première ligne à un hamartome». P e e r r e v ie w e d a r tic l e Constanze Elfgen Figure 1: Mammographie -masse ovalaire à contours lisses du côté droit. Figure 2: Imagerie par résonance magnétique -masse à contours lisses absorbant le produit de contraste du côté droit.
doi:10.4414/fms.2019.03415 fatcat:h6pa7p7bffakfk6nax3qactluy