La productivité des salariés âgés : une tentative d'estimation

Patrick Aubert, Bruno Crépon
2003 Economics and Statistics  
En moyenne, les salaires croissent avec l'âge. Une question naturelle est de savoir si les salaires plus élevés des travailleurs âgés correspondent, ou non, à une productivité plus élevée. La réponse à cette question n'est pas sans conséquence sur l'employabilité de ces travailleurs âgés. Estimée comme la « contribution » des différentes classes d'âge à la productivité des entreprises, la productivité des salariés croît avec l'âge jusqu'à 40 ans, avant de se stabiliser. Le profil de la
more » ... ofil de la productivité suit d'assez prêt celui des rémunérations. En particulier, il n'apparaît pas d'écart marquant entre salaire et productivité, si ce n'est aux âges les plus élevés (plus de 55 ans). Ces résultats restent néanmoins assez peu précis, car il est difficile d'extraire des relations causales de l'âge des salariés sur la productivité des entreprises à partir des simples corrélations entre production et structure de la main-d'oeuvre. En particulier, les salariés âgés sont plus nombreux dans les entreprises anciennes et peu efficaces, et représentent une partie de la main-d'oeuvre qui s'ajuste moins rapidement aux chocs de productivité. Il en résulte un biais dans l'estimation de la productivité, dont la correction ne peut se faire qu'au prix de résultats moins précis. En outre, les résultats ne concernent que les salariés en emploi, et non l'ensemble des individus. PRODUCTIVITÉ * Patrick Aubert appartient à la division Marchés et stratégies d'entreprise du département des Études économiques d'ensemble de l'Insee et Bruno Crépon au Crest. Les noms et dates entre parenthèses renvoient à la bibliographie en fin d'article.
doi:10.3406/estat.2003.7300 fatcat:3pwrzsmblvcrbdwckhzle6ukli