La negociation de la forme et les erreurs faites a l'oral

Neal Darren Michael
2010
Comme révélé par la recherche, afin d'améliorer sa capacité à communiquer, un apprenant doit remarquer des aspects particuliers de la langue. L'attention de l'apprenant peut être portée aux divers aspects de la langue par la rétroaction corrective RC. Parmi les six méthodes de la RC identifiées par Lyster et Ranta (1997), les reformulations sont utilisées la plus fréquemment. Tandis qu'elles ne sont pas la méthode de RC la plus efficace selon les auteurs, les reformulations sont
more » ... utiles quand elles sont courtes et utilisées pour les structures complexes ou au-delà de l'habileté des apprenants (Shrum et Glisan, 2009). Par contre, la négociation de la forme qui englobe l'incitation, la demande de clarification, les indices linguistiques et la répétition de l'erreur impliquent l'apprenant dans Tautorégulation. En surlignant et fournissant l'information au sujet de son erreur, l'enseignant permet à l'apprenant d'établir des liens entre ses connaissances déclaratives et procédurales (Lyster, 1998). Au fur et à mesure de la négociation, les connaissances d'un apprenant deviennent plus approfondies. De plus, à cause du fait que l'enseignant retient la réparation de l'apprenant, l'autre doit se servir de ses propres ressources pour réparer son erreur. Avec chaque négociation, l'apprenant teste, modifie et reformule ses hypothèses selon la rétroaction qu'il reçoit de l'enseignant.
doi:10.14288/1.0077996 fatcat:gu2dhsf7fvcyhdtbo27tqjvbpq