Three extreme cases of neutralisation : nasality, retroflexion and lip-rounding in Naxi

Alexis Michaud
2006 Cahiers de Linguistique Asie Orientale  
New data on dialects of Naxi (a Sino-Tibetan language) allow for some progress in the analysis of their phonemic system. The present analyses bear on three contrasts: (i) between oral rhymes /i/, /y/ and /v̩ / and nasal /i /, /y / and /v̩ /a contrast which is present in a single dialect, and which partly subsists as a contrast of initial fricatives /h/ and /ç/ in another dialect; (ii) between retroflex and non-retroflex coronal initials; and (iii) between syllables with and without liprounding
more » ... /ʷ/) after a coronal initial. From a strictly synchronic point of view, these phenomena constitute extreme instances of neutralisation; from a diachronic point of view, their analysis provides some landmarks for reconstruction. Trois cas extrêmes de neutralisation : nasalité, rétroflexion et arrondissement labial en naxi Résumé : Des données nouvelles sur les dialectes du naxi (langue sino-tibétaine) permettent certaines avancées dans l'analyse de leur système phonémique. Les présentes analyses portent sur trois oppositions : 1) entre rimes orales /i/, /y/, /v̩ / et nasales /i /, /y /, /v̩ /, opposition présente dans un seul dialecte, en partie préservée, dans un autre dialecte, sous la forme d'une opposition entre fricatives initiales /h/ et /ç/ ; 2) entre initiales coronales rétroflexes et non rétroflexes ; 3) entre syllabes avec et sans labialisation (/ʷ/) après une initiale coronale. Sur un plan strictement synchronique, ces phénomènes représentent des cas extrêmes de neutralisation ; au plan diachronique, leur analyse revient à poser quelques jalons en vue d'un travail de reconstruction.
doi:10.3406/clao.2006.1746 fatcat:4jz2qf374vcqtj7c7s4uqtylse