Le prix des économies

Heidi Zinggeler Fuhrer, Rolf Temperli
2019 Primary and Hospital Care  
Tout peut s'arranger Tous veulent faire des économies, tous dans différents domaines, si possible aux dépens des autres. Seuls les patients n'ont pas leur mot à dire. 2019 est une année électorale. De nombreuses initiatives et interventions sont garanties: plafond du budget de santé, contrôle des coûts en fonction de l'évolution des salaires, redistribution à la charge des contribuables, augmentation des franchises, réduction des offres de prestation, baisse des prix des médicaments, régulation
more » ... caments, régulation des revenus des médecins, contrôles de qualité, dossier électronique du patient. Presque aucune attention n'est accordée à la prise en charge médicale de la population et au maintien d'une médecine diagnostique, thérapeutique et préventive accessible à tous et de qualité. Les participants au débat animé souhaitent en premier lieu être déchargés en tant que payeurs de primes. Les restrictions qui y sont associées ne les concernent pas. Evidemment, la question des coûts est très importante, mais loin d'être le seul facteur décisif. Cette année, la population pourra donc se pencher sur plusieurs initiatives. Des collectes de signatures sont en cours ou seront bientôt initiées. Le bal des votations s'ouvrira en fin de semaine à Genève, où la décision portera sur l'introduction d'une caisse d'assurance-maladie cantonale. Engagement de mfe mfe examine continuellement de nombreuses propositions, échange avec les politiciens, les autorités publiques et d'autres associations et fait valoir les intérêts des médecins de famille et de l'enfance et de leurs patients. Intégrer le point de vue du corps médical exige patience, ténacité et crédibilité, le sens de ce qui est réalisable dans notre système, la compréhension de la perspective des autres et une certaine capacité à faire des compromis, mais aussi à poser des limites. Les médias dépeignent une mauvaise image du corps médi-cal, l'OFSP mène le train avec des revenus de médecins calculés de manière douteuse -heureusement, nous sommes parvenus à corriger quelque peu cette propagande avec les données de MAS 2015 -et santésuisse n'a que faire de nos contrôles de qualité réalisés volontairement. Nous rétorquons: les médecins de famille et de l'enfance fournissent quotidiennement des prestations hautement qualifiées à un faible prix. Nous traitons bien plus de 90% des cas de manière autonome, sans prendre recours à des spécialistes ou des hospitalisations. Les médecins de famille et de l'enfance freinent l'augmentation du volume des prestations et les soins excessifs. Sans nous, la prise en charge médicale s'effondre. Mesures de réduction des coûts Après une discussion approfondie avec les délégués mfe, la commission Tarifs et le comité de mfe ont soumis une réponse à la procédure de consultation relative aux neuf premières mesures proposées par le Conseil fédéral (entre autres: article expérimental, maîtrise des coûts, prix des médicaments, bureau tarifaire national). La discussion relative à d'autres mesures reste à venir. Le Conseil fédéral a annoncé une deuxième série de mesures. Négociations tarifaires En cours d'année, l'OFSP évaluera les conséquences de la deuxième intervention tarifaire. Dans le domaine de la médecine de famille, il s'est passé exactement ce que l'on pouvait prévoir. Les limitations perturbent notre travail avec les patients particulièrement dans le besoin et ceux nécessitant temporairement une prise en charge accrue. Les limitations de la prestation en l'absence du patient sont particulièrement contraignantes: l'échange avec les proches, le personnel soignant et les thérapeutes est fortement entravé, voire impossible. L'engagement de nos membres qui sollicitent sans cesse la suspension ponctuelle de la limitation pour des situations concrètes auprès des caisses-maladies est source de frustration dans la plupart des cas individuels, mais elle montre aux porteurs de coûts et à l'OFSP où se situe le problème; cet engagement en vaut la peine. Les médecins de famille et de l'enfance fournissent quotidiennement des prestations hautement qualifiées à un faible prix.
doi:10.4414/phc-f.2019.10031 fatcat:fhqx4kl5kzakrjqbvvkxduk754