LES TUMEURS MALIGNE DE LA VULVE

Belachkar Afalah H.
2019 Zenodo  
Le cancer invasif de la vulve est une affection neoplasique rare, representant 3 a 5% des cancers gynecologiques. Il survient le plus souvent chez des femmes agees. Lobjectif de ce travail etait devaluer le profil epidemiologique, clinique, histologique et therapeutique dune serie de patientes porteuses dun cancer de la vulve. Il sagissait dune etude analytique retrospective portant sur une serie de 15 patientes, traitees pour cancer de la vulve au service de gyneco-obstetrique II CHU Hassan II
more » ... ue II CHU Hassan II de Fes durant la periode allant de janvier 2013 au decembre 2018.Lage moyen des patientes etait de 60 ans (extremes 28-80 ans), 69% des patientes etaient menopausees, avec un age moyen de menopause de 47ans, et 61,5% etaient des multipares. La symptomatologie clinique etait dominee par perception par dune tumeur vulvaire par les malades et le prurit (92% et 84 %respectivement). La formes ulcero-bourgeonnantes representent 53% des cas. Et latteinte multifocale est la plus frequente. Pour les modalites diagnostique: la biopsie vulvaire etait realisee dans 100 % des cas et a conclu a un carcinome epidermo?de dans 100% des cas.. Bilan dextensions a revele des metastases pulmonaires chez deux patientes. Sur le plan therapeutique 9 de nos patientes (61%) ont beneficie dune chirurgie type vulvectomie totale avec curage ganglionnaire inguinal bilateral. Les complications post-chirurgicales sont dominees par linfection, les lymph?demes, le lachage des sutures. La radiotherapie etait indiquee chez 92 % des patientes, elle etait en preoperatoire chez 38 % des cas, 8 % des cas en postoperatoire et exclusive chez 23% des cas. Le pronostic depend de plusieurs facteurs, il est dautant meilleur que la tumeur est de petite taille et que les ganglions ne sont pas envahis. Le cancer vulvaire est lune des tumeurs rares mais avec un pronostic souvent reserve vu les metastases ganglionnaires precoces et leur diagnostic le plus souvent a un stade localement avance do? limportance du diagnostic precoce et la prise en charge adequate des lesions p [...]
doi:10.5281/zenodo.3593743 fatcat:4xrs2khnu5c75itkhkhsdx63pi