Pertinence et limites de la raison utilitariste, sous le prisme de Paul Ricœur

Pierre-Olivier Monteil
2016 Revue du MAUSS  
Distribution électronique Cairn.info pour La Découverte. © La Découverte. Tous droits réservés pour tous pays. La reproduction ou représentation de cet article, notamment par photocopie, n'est autorisée que dans les limites des conditions générales d'utilisation du site ou, le cas échéant, des conditions générales de la licence souscrite par votre établissement. Toute autre reproduction ou représentation, en tout ou partie, sous quelque forme et de quelque manière que ce soit, est interdite
more » ... , est interdite sauf accord préalable et écrit de l'éditeur, en dehors des cas prévus par la législation en vigueur en France. Il est précisé que son stockage dans une base de données est également interdit. Powered by TCPDF (www.tcpdf.org) © La Découverte | Téléchargé le 22/12/2020 sur www.cairn.info (IP: 207.241.231.83) © La Découverte | Téléchargé le 22/12/2020 sur www.cairn.info (IP: 207.241.231.83) Pertinence et limites de la raison utilitariste, sous le prisme de Paul Ricoeur Pierre-Olivier Monteil Cette étude se propose de rassembler et de mettre en perspective les éléments du dialogue qu'entretient par intermittence avec la tradition utilitariste ce grand connaisseur de la philosophie morale et politique qu'est Paul Ricoeur. Il pourra sembler paradoxal d'opter pour ce dernier, dans la mesure où, chez lui, les références à Bentham, Mill ou Sidgwick sont peu nombreuses. Ricoeur n'a consacré, à ma connaissance, aucun article ni aucun cours à la pensée utilitariste 1 . Cela n'exclut pas, cependant, la possibilité qu'il engage avec eux, comme il le fait avec d'autres, des discussions en creux, dans l'implicite. En outre, Ricoeur fait souvent référence à l'utilitarisme en général, plutôt qu'à tel ou tel de ses représentants. Par là, il désigne en fait une tradition de pensée. C'est le geste d'une philosophie herméneutique, consciente du fait que le sens d'un texte n'est pas vivant sans lecteurs qui l'interprètent et le discutent. Si la teneur des oeuvres a son importance, il en est donc de même de la réception dont elles sont l'objet. Issu de théories savantes, l'utilitarisme est ainsi appréhendé sous l'angle de ce qu'il est devenu pour nous : une tradition de pensée à laquelle le débat public se réfère comme à une doctrine. Détachée de ses auteurs, 1. Sous réserve d'enseignements hypothétiquement dispensés aux États-Unis dont les archives du fonds Ricoeur n'auraient pas trace.
doi:10.3917/rdm.048.0337 fatcat:yl5lb45z2zcynhjfaspwzd4d5a