La plus belle théorie financière ne peut donner que ce qu'elle a

Michel Albouy
2012 Revue française de gestion  
Distribution électronique Cairn.info pour Lavoisier. © Lavoisier. Tous droits réservés pour tous pays. La reproduction ou représentation de cet article, notamment par photocopie, n'est autorisée que dans les limites des conditions générales d'utilisation du site ou, le cas échéant, des conditions générales de la licence souscrite par votre établissement. Toute autre reproduction ou représentation, en tout ou partie, sous quelque forme et de quelque manière que ce soit, est interdite sauf accord
more » ... terdite sauf accord préalable et écrit de l'éditeur, en dehors des cas prévus par la législation en vigueur en France. Il est précisé que son stockage dans une base de données est également interdit. Powered by TCPDF (www.tcpdf.org) Document téléchargé depuis www.cairn.info ---207.241.231.83 -15/06/2020 08:06 -© Lavoisier Document téléchargé depuis www.cairn.info ---207.241.231.83 -15/06/2020 08:06 -© Lavoisier les marchés et dans les entreprises. Ce constat est suivi d'une analyse de l'influence qu'a pu avoir la théorie sur ces mauvaises pratiques. Dans une deuxième partie nous étudions les limites de la théorie financière et son nécessaire renouvellement, notamment à partir du prisme de la finance comportementale. Nous avançons également l'argument que c'est la complexité des systèmes financiers mis en place qui ont engendré les mauvaises pratiques. MICHEL ALBOUY Grenoble École de management La plus belle théorie financière ne peut donner que ce qu'elle a
doi:10.3166/rfg.228-229.107-126 fatcat:75xy2lmbgne5zfqrfg7vbfh2i4