Présence en France (Dordogne, Pyrénées Orientales, Haute-Savoie, Bas-Rhin, Pas De Calais, Manche et Cotes du Nord) de la forme Spinosum Doby et Deblock, 1957, de Simulium ornatum meigen, 1818 (Diptères-simuliidés)

J.-M. Doby, F. David
1960 Annales de Parasitologie Humaine et Comparée  
Cette forme, décrite par l'un de nous (Doby et Deblock, 1957), et caractérisée, à l'état nymphal, par la présence de tubercules tégumentaires épineux et en très grand nombre (alors que la forme type n'en présente que de rares et discoïdes), n'était connue jusqu'ici que d'une seule station, dans le Tyrol autrichien (Langen). A la fin de la description de cette forme, la possibilité de trouver des sta tions en France par examen systématique, effectué à un grossisse ment suffisant, des téguments
more » ... nt, des téguments nymphaux, était envisagée. Depuis , l'examen de matériel français d'origines diverses est venu confirmer cette opinion. Le caractère, sinon fréquent, du moins non rare, de cette forme, est maintenant démontré. Nous l'avons en effet récoltée dans les stations suivantes : D ordogne 1) St-Pardoux : 24-3-1959. Altitude : 200 m . Ruisseau de 20 à 50 cm . de large, de profondeur variable ; courant rapide ; en compagnie de S. latipes et de S. hirtipes var. arvernense. 2) La Coquille : 24-3-1959. Altitude : 350 m . Ruisseau de un mètre de large, de 20 à 30 cm . de profondeur ; fond de cailloux ; courant rapide ; végétation peu abondante ; en compagnie de S. monticola, S. reptans et S. hirtipes var. arvernense. 3) Nontron 1 : 23-3-1959. Altitude : 200 m . Ruisseau de 1 m . à 1 m . 50 de large, de profondeur très variable (de 5 à 50 cm.) ; fond de grosses pierres, couvertes de fontinales ; courant rapide ; en compa gnie de S. hirtipes var. arvernense, S. latipes, S. ornatum type et S. decorum.
doi:10.1051/parasite/1960353387 fatcat:yfzog3rjurbaxnst5egafdfnqa