Les troubles de l'humeur et la psychanalyse

Vassilis Kapsambelis
2009 Le Journal des psychologues  
Distribution électronique Cairn.info pour Martin Média. © Martin Média. Tous droits réservés pour tous pays. La reproduction ou représentation de cet article, notamment par photocopie, n'est autorisée que dans les limites des conditions générales d'utilisation du site ou, le cas échéant, des conditions générales de la licence souscrite par votre établissement. Toute autre reproduction ou représentation, en tout ou partie, sous quelque forme et de quelque manière que ce soit, est interdite sauf
more » ... est interdite sauf accord préalable et écrit de l'éditeur, en dehors des cas prévus par la législation en vigueur en France. Il est précisé que son stockage dans une base de données est également interdit. Powered by TCPDF (www.tcpdf.org) Document téléchargé depuis www.cairn.info ---207.241.229.222 -22/08/2019 09h19. © Martin Média Document téléchargé depuis www.cairn.info ---207.241.229.222 -22/08/2019 09h19. © Martin Média L e J o u r n a l d e s p s y c h o l o g u e s n°2 7 3 -d é c e m b r e 2 0 0 9 -j a n v i e r 2 0 1 0 DOSSIER 32 Les troubles bipolaires les troubles les conduisent plus souvent vers le neurologue que vers l'« aliéniste » (le futur psychiatre). Dans son parcours de formation, S. Freud a eu peu d'occasions de connaître l'« aliénation mentale » proprement dite, à savoir les maladies mentales. Ces pathologies, toujours en voie de classification à l'époque, étaient soignées dans des établissements spécialisés, appelés « asiles » (les futurs hôpitaux psychiatriques). C'est dans ces établissements, publics ou privés, qu'étaient le plus souvent admis les patients présentant des crises de manie ou de mélancolie, deux formes cliniques que les études, à partir du milieu du xix e siècle, vont finir par unir en une seule entité, la folie ou psychose maniaco-dépressive ou « circulaire ».
doi:10.3917/jdp.273.0032 fatcat:jt7u7p3pzfgpjc7aslmc4yfxou