Les chansons attribuées au trouvère picard Raoul de Soissons Édition critique électronique

Ineke Hardy, Université D'Ottawa / University Of Ottawa, Université D'Ottawa / University Of Ottawa
2013
Le trouvère picard Raoul de Soissons, né vers 1210 et mort pen après 1272, semble être mieux connu des historiens que des spécialistes de la littérature. Peu étudié comme poète, il nous a pourtant laissé au moins onze chansons et un jeu-parti. Dix-neuf manuscrits transmettent des chansons attribuées ou attribuables à Raoul, et si cette riche tradition manuscrite témoigne de la grande popularité dont a du jouir son oeuvre, les contrafacta qu'elle a inspirés la confirme. Remarquons en outre que
more » ... ns les chansonniers, les pièces de Raoul sont souvent placées à proximité de celles de trouvères illustres, comme Thibaut de Champagne. Gace Brulé, le Chastelain de Couci, Adam de la Halle et al.1 En effet, tout permet de compter Raoul parmi les trouvères les plus doués de l'époque, son oeuvre faisant preuve d'un maniement savant des techniques formelles et stylistiques peut-être comparable à celui que l'on accorde au "Prince des poètes": Thibaut de Champagne, ami et confrère de Raoul. Chevalier, croisé et trouvère. Raoul fut un perso e intéressant et pittoresque dont la vie est assez bien documentée dans les chartes et chroniques; citons comme exemple les chroniqueurs Gilbert de Mons, qui le désigne vir strenuus et famosus (homme endurant et célèbre) 2 et Baudouin d'Avesnes, qui le décrit comme étant vaillans chevalier.3 La seule édition de l'ensemble des chansons de Raoul est celle d'Emil Winkler, publiée en 1914: Die Lieder Raouls von Soissons . Malgré son apport, l'ouvrage comporte des lacunes importantes (sur lesquelles nous reviendrons dans la section "Éditions antérieures") et n'est plus aujourd'hui que difficilement acessible. II nous a donc semblé utile de préparer une nouvelle édition critique de l'ensemble de l'oeuvre lyrique de Raoul de Soissons. Nous la présentons sous forme électronique, ce qui, croyons-nous, constitue le moyen par excellence de communiquer l'essentiel du texte médiéval dans sa variance. Le site renferme un riche éventail de ressources multimédia et de données situant les textes dans leur cad [...]
doi:10.20381/ruor-13197 fatcat:brxtm42v3vftfcdkktm6hinvbu