Conives (Indre, France) : un nouvel exemple de repaire d'hyènes du pléistocène supérieur

Jean‑Baptiste Fourvel, Philippe Fosse
2017 Quaternaire  
Référence électronique Jean-Baptiste Fourvel et Philippe Fosse, « Conives (Indre, France) : un nouvel exemple de repaire d'hyènes du pléistocène supérieur », Quaternaire [En ligne], vol. 28/4 | 2017, mis en ligne le 01 décembre 2019, consulté le 20 décembre 2019. URL : http://journals.openedition.org/quaternaire/ 8464 ; RÉSUMÉ Cette étude porte sur la caractérisation paléontologique et taphonomique du repaire d'hyènes du Pléistocène supérieur de Conives (Indre). L'échantillon comprend 6 105
more » ... comprend 6 105 restes fauniques dont 1 710 attribués à la grande faune (carnivores et ongulés) et 3 467 éléments indéterminés et/ou esquilles. Les différents aspects taphonomiques présentés ici attestent de modalités de prédation et de consommation différentes de ce qui a pu être observé dans d'autres repaires d'hyènes pléistocènes. L'analyse des structures de population montre que l'hyène s'est attaquée principalement aux animaux adultes. Les juvéniles sont présents essentiellement chez les espèces de grande taille. La distribution squelettique des proies se distingue des modèles établis. Le taux de fragmentation est important ; les os complets et cylindres de diaphyse sont rares. Tandis que les traces de consommation sont abondantes (touchant environ 30 % de la grande faune). Conives offre un parfait exemple de la variabilité comportementale d'une espèce prédatrice, ici l'hyène, variabilité qui doit être prise en compte dans la définition de l'influence d'un agent taphonomique sur la mise en place (ou la modification) d'un stock osseux. ABSTRACT CONIVES (INDRE, FRANCE): A NEW CASE OF LATE PLEISTOCENE HYENA DEN This paper presents the palaeontological and taphonomical characterization of the Late Pleistocene hyena den from Conives (Indre). The study sample comprises 6 105 faunal remains including 1 710 bone remains related to carnivores and ungulates as well as 3 467 undetermined bone flakes. The various taphonomical aspects presented here highlights hunting and consuming behaviour in cave hyena as well as behavioural differences from other cave hyena dens. Preyspecies mortality patterns show that hyena's hunting strategy was mainly focused on adults. Juveniles were also hunted but especially in larger species. The skeletal part distribution from Conives differs from the cave hyena den characterization model. The fragmentation degree is high; complete bones and shaft cylinders are rare. Tooth marks are abundant (about 30 % of the macromammalian remains show carnivore damages). Conives is a perfect example of behavioural variability in carnivore species, variability that must be considered in each taphonomical study which looks for the taphonomical agent which played a significant role in the bone deposit process.
doi:10.4000/quaternaire.8464 fatcat:s2sbq2a2jfcuxgpjqiuwelc52u